En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • People

Valérie Trierweiler à Ségolène Royal : "Je fais avec !"

Article par Pierre COURADE , le 21/06/2012 à 09h49 , modifié le 25/06/2012 à 09h37 0 commentaire

Difficile d'imaginer jusqu'où ira la guéguerre entre Valérie Trierweiler et Ségolène Royal. Après le tweetgate, voici le temps des confidences...

Drôle d'exercice que de commenter les photos de son compagnon pour un album retraçant son ascension à la tête de l'Etat. Oui, déjà cette dernière hypothèse reste très difficile à imaginer pour le commun des mortels.

Elle est d'autant plus quand il faut commenter une photo où l'on voit son compagnon aux côtés de son ex. On sait très bien quelles peuvent être les rancœurs latentes et les envies d'enfoncer un peu plus sa rivale.

Cette idée prend tout son sens aujourd'hui alors que paraît le dernier ouvrage du photographe Stéphane Ruet consacré à la campagne présidentielle de François Hollande. Et c'est Valérie Trierweiler qui est chargé de commenter les clichés. Dans "François Hollande Président - 400 jours dans les coulisses d'une victoire" (Cherche Midi), Valérie Trierweiler prend la plume pour légender les photos.

Et lorsqu'il s'agit de commenter l'image de son compagne aux côtés de Ségolène Royal lors d'un meeting de campagne, les mots de la Première girlfriend de France transpirent, au mieux, la méfiance : "Vont-ils s'embrasser, se donner la main ? Voilà les questions cruciales que se posent mes confrères. Oui, l'homme que j'aime a eu une femme avant moi. Et il se trouve qu'elle a été candidate à l'élection présidentielle. Je fais avec."

Une petite phrase rapportée ce matin par Le Figaro et qui prend tout son sens, une semaine après le tweet assassin envoyé à Olivier Falorni, le rival de Ségolène Royal aux Législatives de La Rochelle. Ce "Je fais avec" ressemble alors à un sacré euphémisme...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience