En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Publi

Interview Kad Merad : Dans la peau d'une femme

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 14/10/2008 à 14h56 , modifié le 14/10/2008 à 18h29 0 commentaire

A l'occasion de la sortie du film Mes Stars et moi, Kad Merad a bien voulu se prêter au jeu de l'interview décalée. Ainsi, que ferait Kad Merad s'il était une femme ?

En matière de régime, quel est votre secret pour garder la ligne ?
Il existe un régime méditerranéen dont on parle beaucoup. Je suis branché(e) régime méridional. Il faut qu'il y ait de l'huile d'olive, des petites saveurs et des petites senteurs de méditerranée. C'est mon secret pour avoir cette ligne merveilleuse et ce beau cul.
 
Pour ou contre les psys ?
AH ! ça fait quand même pas de mal de temps en temps, parce que nous, les femmes, on a plus de problèmes que les hommes. On gère plus de choses. L'homme a l'impression que lui il va travailler et que nous pendant ce temps là, quand on ne travaille pas (mais moi évidemment je travaille, je suis une femme très active), on ne fait pas grand chose. J'ai tellement de travail, j'ai mon travail et j'ai la maison en plus à faire tourner. Donc de temps en temps je vais me confier à mon psy pour... (long soupir de décompression). J'y vais 3 fois par semaine. Ça reste léger, mais c'est très important. C'est un écho, une oreille que je ne trouve pas chez mon mari qui ne pense qu'à bosser. Ça ne l'intéresse pas, il ne me regarde même plus malgré mon beau cul.
 
Quels sont vos gestes beauté du matin ?
Je ne me maquille pas tellement le matin. Non c'est vrai, j'utilise une petite crème de jour de base. J'essai d'avoir un maquillage très naturel. Un maquillage qui ne se voit pas. Pas de fard, pas de rimmel. Une petite pointe de rimmel quand même sur les cils pour le regard intense, mais très discret. Pas de rouge à lèvres. Un peu de blush, mais vraiment très discret, surtout pas trop.
 
Qu'attendez vous d'une bonne crème de jour ?
J'attends qu'elle tienne jusqu'à la nuit.
 
Osez-vous passer en jupe sur une bouche d'aération ?
C'est gênant parce que j'ai une tradition : les jours impairs je ne mets pas de culotte. Donc avant de passer sur la bouche de métro, il faut que je sache quel jour on est. Si on est le 11 je n'y vais pas, le 12 j'y vais tranquille. J'aime bien le 12, mais le 11 je n'y vais pas ! Car c'est un peu gênant pour les gens qui passent, ça provoque quand même des accidents de la route. Car vous avez bien vu mon cul !
 
Êtes-vous plutôt cire, crème dépilatoire, ou adepte du 100 % naturel ?
Moi je suis épilé(e) intégralement en fait. Je suis imberbe. Tout(e) épilée. C'est un procédé américain au laser un peu risqué. C'est assez lourd. J'y vais à peu près trois fois par semaine. En fait, je sors du psy et je vais me faire épiler.
 
Quel est selon vous votre atout séduction imparable ?
C'est mon cul... c'est mes fesses. J'ai un visage assez banal quand même, alors que mes fesses... On a toujours dit : « Dis donc, elle a un beau cul celle là !». Je sais c'est moche... mais c'est comme ça.
 
Jusqu'où êtes-vous capable d'aller par jalousie ?
Je suis très jalouse ! Je pense que je peux aller jusqu'à me battre... avec les mains. Je peux être très violent(e). J'ai déjà frappé mon ex. Il était avec une fille plus jeune que moi. Je me suis battue dans un restaurant. J'ai vu cette femme avec mon mari et je me suis battu(e) avec elle. Donc, je suis quand même prêt(e) à aller très loin. Je ne peux pas me dire « Bon bah tant pis, c'est pas grave ». Non non ! Je ne supporte pas la trahison par exemple. Je suis très jalouse. Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ! Je peux en venir aux mains, dans un restaurant et en public, rien à foutre. Je deviens hystérique en fait !
 
Quelle célébrité emmèneriez-vous sur une île déserte ?
Il y avait Paul Newman il y a encore quelque mois... Il y en a un paquet que j'aime bien... Mais je crois que j'aime bien Brad Pitt... Peut-être parce qu'il emmènerait bien Angélina avec lui. Et dès fois que, entre temps je change de sexe... Les deux en fait, j'amènerai les deux. Oui parce que là je suis un peu bi quand même... je suis hétéro lesbienne moi, je suis les deux.
 
Olivier Baroux est-il votre genre d'homme ?
Ah non pas du tout. Il est tout mou. Non je ne pourrais pas... c'est horrible de penser à ça.  Quelle horreur ! Il me fait beaucoup rire, mais moi ça ne me suffit pas. Je ne suis pas ce genre de femme qu'on a comme ça juste avec l'humour. Ce qui me séduit c'est l'argent, il faut avoir beaucoup d'argent. Je suis une femme comme ça. Pour moi, il faut de la thune. Il faut montrer, il faut de la décapotable, du luxe, des hôtels, du diamant, des bijoux. Je suis comme ça, l'humour tout seul, ça ne m'intéresse pas. Ce qui me fait rêver, c'est ce qu'un homme peut m'offrir.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience