En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Christophe Dominici : Plus facile d'écrire que de dire ses souffrances

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 19/08/2007 à 00h00 , modifié le 21/07/2008 à 16h46 0 commentaire

Christophe Dominici se livre et expose sa fragilité, lui le joueur de rugby indestructible.

L'envie d'écrire un livre le titillait depuis longtemps et si, à 35 ans, Christophe Dominici a décidé de concrétiser ce projet, c'est tout simplement parce qu'il a fait la bonne rencontre à ce moment-là. " J'ai rencontré une journaliste, Dominique Bonnot, une femme sincère, avec qui j'ai travaillé pendant un an et demi. Elle m'a aidé à mettre mes idées au clair. C'est plus facile d'écrire des choses douloureuses que de les dire. D'autant que je voulais le faire sans froisser les personnes dont je parle dans le livre ". Jamais impudique, cet ouvrage permet au joueur de se poser, de regarder, d'écouter. " Je suis à un tournant de ma vie et de ma carrière avec la perspective de la Coupe du monde en septembre. Ce livre m'offre la possibilité de laisser certains événements derrière moi et de me consacrer à la préparation de cette grande compétition internationale. "

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience