En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Portraits de Stars

Olivia Ruiz en chat

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 14/11/2007 à 00h00 , modifié le 10/01/2008 à 17h12 2 commentaires

Olivia Ruiz était en chat aujourd'hui sur Plurielles.fr et nous avons eu le grand plaisir de la rencontrer. C'est une jeune femme magnifique, naturelle, pleine de simplicité et d'humour. Elle s'est livrée à vous pendant une heure. Voici vos questions et ses réponses.

Miss acacia : Quelle musique étais-tu en train d'écouter juste avant de venir ici?
Olivia Ruiz : J'écoutais le dernier album de Kim, un bordelais génial !
 
Angel : Salut Olivia, sais-tu quel sera le thème de ton prochain album???
Olivia Ruiz : Je n'ai pas encore la tête à ça...
 
Lola : Pourquoi te raconter de cette façon ? Un besoin ?
Olivia Ruiz : Pas un besoin, on me l'a proposé et je me suis laissé prendre au jeu avec beaucoup de plaisir.
 
Matteo : A quand la pause ?
Olivia Ruiz : La pause, mi-février, après la promo du livre et des lives. Pourquoi t'en as marre de voir ma ganache! LOL.
 
Christine : Pourquoi ce titre L'Oiseau piment ?people : Olivia Ruiz
Olivia Ruiz : C'est une idée de Chet, le piment oiseau est utilisé par poignées pour entre autre aromatiser les huiles d'olive, ça définissait bien la poignée de nouvelles qu'il contient, ainsi que le parallèle avec la formulation de la femme chocolat.
 
Miss Acacia : Après le succès de La femme chocolat, ressens-tu une forte pression pour le prochain album ou au contraire te sens tu plus "détendue" pour la suite?
Olivia Ruiz : Je ne sais pas trop finalement, mais j'appréhende la pause à venir.
 
Fannyy : Ton dvd est-il comme tu l'imaginais ? Est-il un bon souvenir de ta tournée? Olivia Ruiz : Il n'est pas tel que je l'avais imaginé, mais j'en suis très fière.
 
No-limit : Coucou Olivia ça va? (mou oui merci) ! Il parait que tu as décidé de prendre un peu de vacances suite a cette tournée triomphale du chocolat show ...... info ou intox? Bizoux.
Olivia Ruiz : Info, je ne veux pas gaver les gens ni perdre la passion de mon métier. Cette pause sera une façon de savourer encore plus les choses à venir et de me reposer bien sûr.
 
Eloise : Tu es très jeune Olivia, comment en es-tu arrivée à vouloir faire le point dans ce livre ?
Olivia Ruiz : Ce n'est pas vraiment un point, si le format du livre me l'avait permis, j'aurais fait une quarantaine de mini-nouvelles au bas mot !
 
Phil : Qu'ont pensé vos proches de ce livre ?
Olivia Ruiz : Je ne sais pas trop, je crois qu'ils sont touchés, mais ils sont aussi très pudiques sur ce genre de choses.
 
Angel : As-tu fait ton choix pour ta prochaine tournée, petite salle chaleureuse mais public distant ou grande salle de béton mais énergie époustouflante du public????
Olivia Ruiz : Je me laisse le temps d'y penser, j'ai beaucoup écrit sur la tournée et je me replongerai dans mes petits cahiers pour faire le tri dans quelques semaines.
 
angel59 : Quels sont tes priorité en ce moment?
Olivia Ruiz : On s'est planté de question sur la réponse précédente en ce qui concerne les salles, je ferai toujours un mix des grandes et des petites sur la prochaine tournée.
 
Lola : Quel est ton style vestimentaire ? Quelles sont tes marques préférées ?
Olivia Ruiz : Je ne saurais pas le définir mais mes marques préférées sont Manoush, Repetto, Chie Mihara, etc
 
Juliec01 : Bonjour, quand te verra-t-on sur la scène parisienne dans la mécanique du cœur ? Olivia Ruiz : En 2008 probablement. Je suis à leur disposition si les Dionysos le souhaitent.
 
Mr+Eko : Est ce que un jour tu auras l'intention de sortir un cd de reprises des "classiques de flamenco" ? (Malagueña et La Molinera sont bien lancées, pourquoi pas un peu de Lole y Manuel, de la rumba.....) ?
Olivia Ruiz : J'adorerai faire ça, quand je ne sais pas, mais une chose est sûre, ce type de disc ne se ferait pas sans mon père.
 
Miss acacia : Après L'Oiseau piment, l'écriture est t'elle un domaine que tu souhaiterais continuer d'exploiter?
Olivia Ruiz : Effectivement L'Oiseau piment m'a donné le goût de l'écriture dans un format autre que celui des chansons. Et Mathias (Dionysos) me pousse à me jeter à l'eau.
 
sssSSo : En combien de temps avez-vous écrit ce livre ? Avez-vous employé une méthode particulière (un chapitre par jour par ex.) ou l'avez-vous écrit au feeling ?
Olivia Ruiz : Au feeling, un peu sur la fin de la tournée, à la Réunion, etc.
 
Lisette : Qui a pris la photo qui fait la couverture de votre livre ?
Olivia Ruiz : Sylvain Gripoix, un ami qui travaille entre autre pour Jazz Mag. Cette photo a été prise à Gruissan, aux chalets qu'on retrouve dans "37,2° le matin".
 
Loulou : Bonjour !!! Je suis ravie de ce petit chat ;) Te rends-tu compte combien il est difficile de te voir sur scène pour une provinciale comme moi ?
Olivia Ruiz : Tu n'as pas eu de chance malheureusement Loulou car j'ai écumé les petites salles de la Creuse au fin fond de la Sarthe, pour satisfaire justement ceux qui n'ont pas la possibilité de se déplacer. Moi même en petite provinciale, j'ai souvent été frustrée que les concerts ne soient pas physiquement à ma portée. Ce sera pour la prochaine tournée.
 
alias6 : Comment voudrais-tu que des admirateurs réagissent quand ils te croisent dans la rue...? Simple question de curiosité...
Olivia Ruiz : Simplement et avec respect comme ils le font déjà de façon très naturelle. Je ne suis pas embêtée, même si je n'ai rien changé de particulier à mon mode de vie.
 
alias6 : A quand un duo avec Zak Maughed ou Beirut?
Olivia Ruiz : C'est Zak Condon le chanteur de Beirut et le duo a déjà été enregistré pour Taratata à mon grand bonheur. Si tu guettes les difs de janvier, tu devrais tomber dessus. 
 
people : Olivia RuizAgnès : Piment oiseau et femme chocolat joli mélange de saveur, le prochain album aura-t-il un titre lié à la cuisine? Pourquoi pas celui de ton plat préféré?
Olivia Ruiz
: Je pense que ça va aller là sur la bouffe... LOL.
 
Manoune : Pendant ton repos, souhaites tu t'investir plus particulièrement sur des associations caritatives et si oui plus particulièrement laquelle ?
Olivia Ruiz : Comme tu le sais, je fais déjà beaucoup de choses dans mon coin, et en effet, la pause va me permettre de me consacrer à fond aux projets amorcés, entre autre avec le secours populaire et music'ament. 
  
Lily : Tu sembles être devenue une vraie parisienne. Quels sont tes coins préférés dans notre belle capitale?
Olivia Ruiz : Je ne serai jamais une vraie parisienne, mais c'est vrai que j'apprécie de plus en plus cette ville. Montmartre, le Marais, Saint-Julien le Pauvre sont les quartiers que j'aime le plus et que je connais le mieux, probablement parce qu'ils ressemblent à de petits villages dans la ville.
 
Flo : Des séances de dédicace sont-elles prévues pour ton livre?
Olivia Ruiz : Jeudi 13 décembre à la Fnac Montparnasse à 17h30 mini show case dédicace, et idem à la Fnac de Lyon et à la Fnac des Halles mi-janvier.
 
Taty- : Ton père a des galères avec l'ordi, il ne peut donc pas suivre le chat mais il vient de me dire au tel qu'il fait un bisou à sa fille préférée lol.
Olivia Ruiz : Tu lui diras Taty chérie que j'ai aussi un téléphone portable, mais qu'apparemment, depuis quelques temps, il en a perdu le numéro, alors camembert, hein, ;-) gros bisous.
 
Fannyy : As-tu gardé les nombreux cadeaux reçus lors de tes concerts? T'ont-ils toujours tous touché ?
Olivia Ruiz : Pour être honnête, j'ai souvent offert les nounours à des associations et je conserve le reste, mais je suis toujours très touchée, même quand je chambre en plaisantant sur le fait que je suis un peu trop vieille pour recevoir des peluches.
 
Laura : As-tu déjà sympathisé avec des fans et ainsi, échangé des numéros ?
Olivia Ruiz : J'ai souvent sympathisé avec des fans, et certains me connaissent bien à force de rencontres, mais je sépare bien mes amis des fans, et je ne donne pas mon numéro. Je chante pour vous et je me démène sur scène pour essayer de vous emmener en voyage, je crois que c'est tout ce qu'il faut attendre de moi, même si j'échange souvent quelques mots à la fin des concerts.
 
Lilou91 : Si on te propose un rôle au cinéma accepteras-tu ?
Olivia Ruiz : Si le rôle me plait et si la peur ne me paralyse pas, pourquoi pas.
 
flo: As-tu un souvenir en particulier qui t'a marqué sur la tournée?
Olivia Ruiz : Les Vieilles Charrues 2006 restent un de mes meilleurs souvenirs.
 
Juju : Es-tu une dévoreuse de bouquins? Quel style préfères-tu? As-tu un auteur fétiche?
Olivia Ruiz : Oui, en ce moment je lis un bouquin formidable, L'Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón. Sinon, j'aime Passilina, Roger Vitrac, Gavalda, Marie Nimier, et je lis beaucoup de bios et des manuscrits d'artistes (voir éditions textuel).
 
alias6 : Quel est le dernier concert qui t'a plu?
Olivia Ruiz : La soirée "Mon Slip", le label des Têtes raides, avec un spécial coup de cœur pour Loïc Lantoine et Chet Nuneta.
 
alias6 : Tu nous dévoile un petit secret?
Olivia Ruiz : Mon vœu le plus cher pour Noël : que mon frère rentre de sa mission humanitaire au Burkina juste deux trois jours pour fêter Noël avec nous. C'est une tête de mule, donc malheureusement, il ne veut pas rentrer.
 
Titesouris : Je suis trop contente du succès qui vous arrive et je vous souhaite plein de bonne choses.
Olivia Ruiz : Merci titesouris et merci lilou91, et bien sûr merci à tous d'être venu si nombreux. Passez de belles fêtes, je vous embrasse, Olivia.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience