En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Portraits de Stars

Linda Lemay se lance dans la comédie musicale

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 01/05/2007 à 00h00 , modifié le 21/07/2008 à 17h30 0 commentaire

Linda Lemay est de retour avec une comédie musicale, "Un éternel hiver", qu'elle qualifie d'opéra Folk. Ce spectacle est écrit, composé, mis en scène et interprété par l'artiste québécoise très appréciée des Français. Confidences.

Petite vous auriez voulu être... 
Linda Lemay : Archéologue... Je me rappelle qu'enfant, j'enterrais des choses que j'essayais d'oublier, pour finalement pouvoir les retrouver en creusant la terre quelque temps après !!

Ce qui frappe d'emblée quand on entre chez vous ? 
Une grande partie de la pièce principale est habitée par un énorme matelas d'exercice bleu, pareil à ceux qu'on retrouve dans les grands gymnases... Au-dessus, une paire d'anneaux, accrochée au haut plafond... On sent tout de suite que la maison est adaptée à ma grande fille très active, c'est une maison où l'on vit, où on peut bouger et s'amuser, pas une maison où on est figé et où il est important de " paraître "...

Votre principale qualité ?
Si je me fie à ce qu'on me dit, la générosité semble être une de mes principales qualités...

Votre principal défaut ?
Orgueilleuse...

Ce que vous préférez chez vous physiquement ?
Hmmm... C'est difficile à dire... Quand je me regarde, je ne me trouve pas particulièrement très jolie, mais je suis consciente que je dégage quelque chose qui fait que je ne passe pas inaperçue et qu'on me complimente souvent. Physiquement, je suis heureuse d'avoir de longues jambes... D'ailleurs, j'adore porter des jupes courtes et de longues bottes !

Etes-vous une femme à bijoux ?
Pas vraiment... Je n'en porte pas souvent... Mais lorsque j'en porte, ça se limite la plupart du temps à de longues boucles d'oreilles, qu'on peut discerner à travers mes longs cheveux...

Votre dernière folie fringue ? 
Des cuissardes noires !

Votre premier geste beauté du matin ?
Un peu d'eau fraîche sur mon visage... Pas plus compliqué que ça... Mais avant de sortir de chez moi, il y a l'étape incontournable du maquillage. Je ne sors jamais démaquillée.

Votre saison préférée ?
Le printemps... L'hiver est tellement long chez nous que le printemps nous donne la sensation de renaître... On sent des grandes vagues d'énergie nous submerger !

Votre plat préféré ?
Le sushi. La bonne adresse à Montréal : le restaurant " Sho-Dan " sur la rue Metcalfe, au coin de Maisonneuve.

Ce qui vous attire chez un homme ?
Ça dépend de l'homme. Le regard, l'intelligence du regard... l'humour aussi beaucoup.

A l'inverse ce qui est rédhibitoire ?
Je déteste les gens qui se prennent au sérieux, qui ne sont pas capables de se moquer d'eux-mêmes.

L'objet dont vous ne vous séparez jamais ?
Mon blackberry* ! On devient vite esclave de ces petites choses ! (*ordinateur de poch qui permet de recevoir des mails)

Votre plus beau voyage ?
Tous les voyages en avion qui me ramènent à la maison au bord du fleuve St-Laurent, près des gens que j'aime !

La voiture de vos rêves ?
Une Jaguar. Mais ça me surprendrait qu'un jour, j'aie envie de dépenser autant d'argent pour une voiture... à moins que ça devienne la meilleure voiture électrique sur le marché, alors là, j'aurais une bonne raison de m'en procurer une !

Le dernier film que vous avez aimé ?
" Crash " était bon... Mais j'ai vu tant de films dans les derniers mois que c'est dur de choisir.

Votre chanteur préféré ? 
Johnny Hallyday.

Votre occupation préférée ?
Écrire.

Votre plus grande fierté ?
Ma fille Jessie. (Et bientôt, je dirai : mes filles !)

La personne pour qui vous avez le plus d'admiration ?
C'est un couple : mes parents ! Car ils ont su m'apprendre Le Bonheur !

Votre dernier coup de cœur ?
Le film québécois " C.R.A.Z.Y. "... pour son propos, la façon dont le sujet est traité avec sensibilité et justesse, et pour le jeu exceptionnel des acteurs...

Votre dernier coup de gueule ?
Je ne comprends pas pourquoi les gouvernements permettent encore la fabrication de voitures qui consomment de l'essence, alors qu'on sait tous que nos années sont comptées... Je ne comprends pas cette lenteur à trouver des solutions tangibles pour sauver l'environnement avant qu'il ne soit trop tard... Mais bon... peut-être que je n'y connais rien et que je devrais juste continuer de conduire ma petite voiture hybride, faire ma petite récupération, fermer ma gueule et espérer... ?

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience