En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Portraits de Stars

Laurent Voulzy revisite l'été en chansons

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 07/05/2007 à 00h00 , modifié le 21/07/2008 à 17h02 0 commentaire

Il aime les soirées d'été, le crépuscule... Dans son dernier album "La Septième vague", Laurent Voulzy revisite 17 chansons de grands artistes, liées à des souvenirs d'été. Cet éternel rêveur nous parle de son disque qui sent bon les vacances.

Pourquoi cette envie de faire un tel disque ?
Laurent Voulzy : Cette idée est née il y a une dizaine d'années, j'étais tout seul dans ma voiture. Il se dégageait de cette soirée une atmosphère délicieuse, il faisait beau, le coucher de soleil était magnifique. Depuis deux cents kilomètres, j'écoutais en boucle une chanson de Supertramp, si je me souviens bien. J'ai eu un déclic. L'envie de faire un disque qui accompagnerait les gens sur la route des vacances. Puis j'ai remisé cette idée dans la " boîte à projets ".

Quand avez-vous ressorti cette idée ?
Laurent Voulzy : C'était l'été dernier, lors de ma tournée dans les Iles. Un soir, avec mes musiciens nous étions sur la plage, en Guadeloupe, le temps était magnifique, on jouait de la musique plutôt douce. Là encore c'était un moment délicieux. J'ai pris la décision d'enregistrer un disque avec une ambiance de vacances, plutôt cool.

Seriez-vous romantique ?
Laurent Voulzy : Peut-être, je ne sais pas, mais c'est vrai que j'aime les ambiances que dégagent les fins de journée. Je trouve surtout que le crépuscule est un moment très particulier.

Pourquoi ces 17 titres-là précisément ?
Laurent Voulzy : Ces 17 morceaux ne sont pas tous forcément liés à des souvenirs, mais il me fallait des chansons qui collent bien avec le thème de l'été. " Smooth Operator”, “The Captain of her heart”, “La Madrague”, “Everybody's got to learn sometime”... s'y prêtent bien. Nous en avons sélectionné au moins une centaine et ce fut très difficile d'en éliminer. J'ai d'ailleurs de quoi faire d'autres CD de ce type !

Et s'il ne devait en rester qu'une ce serait laquelle ?
Laurent Voulzy : C'est très dur à dire, au moment où je vous parle c'est " The Captain of her heart " que j'adore, mais demain ce sera peut-être une autre. Cela dépend vraiment de mon état d'esprit.

Est-ce difficile d'interpréter les chansons des autres ?
Laurent Voulzy : Non ça n'est pas difficile, c'est du plaisir, du bonheur. Mais cela demande du travail, des arrangements particuliers. J'habille ces chansons à ma façon. En fait, c'est comme si je les adoptais pendant un temps alors je dois bien m'en occuper.

Vous interprétez une chanson en duo avec Souchon, est-ce la première fois ?
Laurent Voulzy : Nous avons déjà chanté ensemble, mais c'était toujours pour des émissions télé. Jamais nous nous sommes dit " tu viens faire un duo sur mon prochain CD. " C'est la première fois. On adore chanter ensemble. L'idée est née à Bruxelles, où l'on faisait une heure d'antenne radio ensemble et on a interprété une chanson de Simon et Garfunkel " Sound of silence ". Pour ce CD on en a juste choisi une autre, " The 59th street bridge song ".

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience