En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Portraits de Stars

Interview : premier roman d'Astrid Veillon, "Pourras-tu me pardonner ?"

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 21/03/2008 à 00h00 , modifié le 01/04/2008 à 18h28 2 commentaires

L'actrice Astrid Veillon a accepté de se confier à nous pour parler de son premier roman, "Pourras-tu me pardonner ?", paru en mars 2008 chez Plon. Elle signe ainsi un livre émouvant qui marque peut-être le début d'une belle carrière d'écrivain.

Comment vous est venue l'envie de ce premier roman ?
Astrid Veillon : En tant qu'actrice, j'aime raconter des histoires !! Le succès de ma pièce La salle de bain m'a donné envie de me frotter à un nouvel exercice, plus fort, plus sombre, plus dense... La rencontre avec mon éditeur a été l'élément déclencheur afin de me lancer dans cette nouvelle aventure... J'aime prendre des risques, la nouveauté. Je ne veux pas m'endormir sur mes acquis... 
 
Votre livre met au centre de l'intrigue, la recherche d'identité d'une jeune femme qui vient d'apprendre qu'elle a été adoptée. Recherche d'identité et adoption, des sujets qui vous touchent particulièrement ?
Astrid Veillon : Nous sommes tous à la recherche de notre identité !!! Nous passons notre vie à tenter de découvrir qui l'on est foncièrement, ce que l'on attend de la vie, loin des schémas que l'on nous impose. Quant à l'adoption, je ne pense pas que ce sujet soit le fil conducteur de mon roman. Le pardon, la solitude face à nos souffrances et le travail d'une actrice me semblent être la vraie substance de cette histoire!
 
Vous faites la description d'une actrice belle, envoûtante et charismatique. Pensiez-vous à quelqu'un en particulier ? Sans le côté lugubre, est-ce le genre d'actrice que vous aimeriez devenir ?
Astrid Veillon : Pour être tout à fait honnête, Stella est pour moi un fantasme. Elle ne pouvait être autrement pour déclencher une telle fascination. Il me parait évident qu'elle ressemble à la star que je m'imaginais devenir lorsque j'étais petite fille avec des étoiles plein les yeux. On grandit, on avance et l'on se rend compte que l'essentiel est peut-être ailleurs. Aujourd'hui, je n'aspire qu'à faire mon travail du mieux possible avec mon cœur. Je ne suis plus en quête de célébrité, je veux être reconnue pour mes choix, pour mon travail et non plus vivre au travers de mon métier. 
 
Quels sont vos projets, tant au cinéma qu'au théâtre ou dans la littérature ?
Astrid Veillon : Je lis différentes pièces, mais l'on sait que le théâtre est un peu compliqué en ce moment vu le contexte social et économique ! Je viens de terminer un téléfilm pour TF1, Hold up à l'italienne, une comédie policière de Claude Michel Rome, aux cotés de Claudia Cardinale, Jacques Perrin, Bruno Wolkowitch, Etienne Chicot. Je tourne actuellement une mini-série de genre Les Corbeaux, sous la direction de Régis Musset, aux côtes de Jean-Pierre Michael. Mes photos d'Inde seront exposées tout l'été à l'Hôtel La villa, à Calvi, pour récolter des fonds pour mon association SOS Village d'enfants. Il n'est pas impossible que je tourne un nouveau projet cet été et pourquoi pas passer derrière la caméra, un jour ????
 
Couverture Pourras-tu me pardonner ? d'Astrid VeillonRésumé : Je m'appelle Jeanne, j'ai 18 ans et je sais que désormais plus rien ne sera comme avant. Ces huit mois ont bouleversé ma vie et restent encore une plaie à vif. J'ai toujours peur de basculer dans la folie et de m'identifier totalement à elle...
 
Pourras-tu me pardonner ?, Astrid Veillon, éditions Plon, 17,90€.
Parution : mars 2008.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience