En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Portraits de Stars

Disparition de Charlton Heston : une légende s'est éteinte

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 22/05/2008 à 14h33 0 commentaire

L'acteur américain Charlton Heston s'est éteint samedi 5 avril à l'âge de 84 ans, dans sa demeure de Beverly Hills. Ce dernier était atteint de la maladie d'Alzheimer. Il part en laissant le souvenir d'un acteur hors du commun, mais aussi celui d'un homme controversé.

Naissance d'un mythe
Charlton Heston, de son vrai nom  John Charles Carter, est né le 4 octobre 1923 à Evanston dans l'Illinois. Très tôt il se passionne pour la comédie et part donc étudier à la Northwestern University afin d'accomplir son rêve. Mais avant de percer au cinéma, Charlton Heston s'engage dans l'armée en 1944 et y reste deux ans. Avant de partir, il épouse Lydia Clarke, avec qui il aura deux enfants, Fraser et Holly Ann. A son retour du front, il se fait enfin remarquer grâce à son apparition dans le film Antoine et Cléopâtre, en 1947. Sa grande stature (1,93m) et son corps d'athlète vont lui permettre de devenir l'acteur spécialiste des rôles historiques. Le public le découvre véritablement dans le film Sous le plus grand chapiteau du monde en 1952, réalisé par Cecil B. DeMille. Le réalisateur lui permet d'atteindre la gloire en lui faisant interpréter le rôle de Moïse dans Les Dix commandements, aux côtés de Yul Brynner, dans le rôle de Ramsès, et d'Ann Baxter, dans celui de Néfertari. Charlton Heston atteint l'apogée de sa carrière avec son rôle dans Ben-Hur de William Wyler, en 1959. Pour ce rôle mythique, il obtiendra d'ailleurs l'Oscar du meilleur acteur.  
La carrière de Charlton Heston ne s'arrête pas là pour autant. Il continue d'incarner des héros dans des films de reconstitutions historiques et dans des films d'anticipation. Ainsi, on le retrouve en 1961 dans Le Cid et en 1963 dans Les 55 jours de Pékin, aux côtés de la sublime Ava Gardner. Côté films d'anticipation, on le retrouve dans Le survivant en 1971, adaptation du roman Je suis une légende, adapté de nouveau en 2007 avec Will Smith à l'affiche. En 1968, il entre dans la peau d'un de ses personnages phares dans le film La Planète des Singes de Franklin J. Schaffner. Il s'essaye aussi à la réalisation avec une nouvelle adaptation historique, Antoine et Cléopâtre en 1972.   
 
people : Charlton HestonUn homme aux engagements controversés
Charlton Heston est un homme d'engagement et il le prouve dès le début de sa carrière en participant, en 1963, à la marche des droits civiques aux côtés de Martin Luther King. Il s'engage aussi dans son métier, en étant élu à six reprises président du syndicat des acteurs. D'abord considéré comme démocrate au début de sa carrière, Charlton Heston devient pourtant au fil du temps un conservateur engagé. Ainsi, il s'oppose publiquement à l'avortement en 1983, puis devient, de 1998 à 2003, le prédisent de la National Rifle Association, association luttant pour conserver le droit du port d'armes aux Etats-Unis. Dans ce contexte, il apparaît dans le film de Michael Moore, Bowling for Columbine, en 2001. Déstabilisé par les questions du réalisateur, on le verra d'ailleurs raccompagner ce dernier à la porte.
 
C'est en 2002 que Charlton Heston apprend qu'il est atteint de la maladie d'Alzheimer. En 2003, il est alors temps pour George W. Bush de décorer Charlton Heston de la médaille présidentielle de la liberté, la plus haute distinction américaine. Charlton Heston nous a quittés ce samedi 5 avril 2008. Il était l'une des dernières légendes vivantes hollywoodiennes. Il restera dans nos esprits ce Moïse capable d'ouvrir les eaux de la mer morte, ce Ben-Hur, prince de Judée, se battant pour sa liberté et celle des siens, et enfin cet explorateur de l'espace, George Taylor, perdu sur la Planète des singes.   
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience