En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Axelle Red : Une artiste engagée

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 26/05/2007 à 00h00 , modifié le 10/07/2008 à 17h37 0 commentaire

C'est le 5e album de la chanteuse belge. Elle l'a voulu plus gai et léger, tourné vers le monde. Les mélodies sont lumineuses et les textes abordent les choses de la vie de tous les jours. Rencontre avec une femme sereine et passionnée.

Axelle Red parle vite, le ton est passionné. Elle voudrait un monde plus beau, sans injustices. Mais reste consciente qu'il y de nombreuses choses qu'elle ne peut pas faire bouger. " Même si je peux changer ne serait-ce qu'une goutte d'eau, je le ferai. Et si ma notoriété peut servir à cela, alors tant mieux. Si je n'avais pas opté pour la musique, avec mon mari nous aurions rejoint une ONG (organisation non gouvernementale). "
Elle parle naturellement de son engagement auprès de l'Unicef (elle soutient également d'autres associations) dont elle est l'ambassadrice. Et quand cette femme de caractère s'engage, elle ne le fait pas à moitié. Axelle se rend régulièrement sur le terrain dans les pays défavorisés. En 2005, elle n'hésite pas à apostropher José Barroso, Président de la commission européenne pour lui demander d'augmenter le budget pour le développement des pays du tiers monde.
En septembre 2006, elle reçoit l'insigne de Chevalier des Arts et des Lettres par le ministre de la culture. " Je suis très fière d'avoir reçu ce titre honorifique. On oublie souvent que le français n'est pas ma langue, je suis Flamande. J'ai été adoptée par la France. C'est une reconnaissance pour moi qui suis le fruit de la diversité culturelle. "

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience