En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Zahia se ridiculise dans une robe trop moulante lors de la Fashion Week

Article par , le 09/07/2014 à 15h46 , modifié le 09/07/2014 à 16h12 0 commentaire

La modeuse Zahia Dehar s'est quelque peu ridiculisée lors du défilé Versace en pleine Fashion Week. Tout cela à cause d'une robe trop moulante...

En mode il y a plusieurs écoles. Dont celle du « il faut que ce soit chic, que ce soit sexy, même si cela est douloureux », et celle du « oui, il est possible d'allier élégance et confort pratique ». Mais pour des raisons que l'on ignore, la créatrice et ancienne call-girl Zahia Dehar a choisi la première. Et c'était bel et bien douloureux à voir.

En début de semaine, la jeune femme assistait en effet au défilé Versace dans le cadre de la Fashion Week Haute Couture parisienne. Et afin de rester dans son registre de nana sexy aux courbes flatteuses et à la silhouette parfaitement maitrisée, Zahia avait décidé de porter une robe ultra-moulante de couleur blanche, coupée au niveau des genoux. Une robe si sexy qu'elle en faisait oublier la tenue glam et originale de Jennifer Lopez, l'autre grande star du défilé Versace.

Seul petit problème pour Zahia : ce genre de tenue, bien que flatteur pour la silhouette, n'est pas pratique lorsque, comme la jeune femme, on doit monter des marches pour assister à un défilé de mode. Après avoir posé pendant plusieurs minutes devant un parterre de photographes, Zahia a donc entrepris de se diriger vers l'intérieur du Salon de la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Paris.
Et c'est en imitant le crabe ou le canard (au choix) que la jeune femme a rejoint le premier rang du défilé Versace. Moulée dans sa robe qui ne comportait visiblement aucune fente au niveau des genoux, la demoiselle a eu bien du mal à monter les marches à l'entrée du bâtiment. Ne pouvant malheureusement faire de grandes enjambées à cause de sa tenue. Une séquence que la jeune femme a vécue avec dignité, marquant des poses pour éviter de longues minutes de ridicule. Et un moment bien sûr capturé en vidéo par les photographes présents.

Et c'est ainsi que l'on passe littéralement du statut de « fashion addict » à celui de « fashion victim ».
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience