En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Yann Barthès s'émancipe : Le Petit Journal coûte 30.000 euros

Article par , le 01/06/2011 à 16h22 , modifié le 01/06/2011 à 18h07 0 commentaire

Petit Journal deviendra Grand. La chronique de Yann Barthès s'allonge, le présentateur crée sa propre boîte de production et facture son bébé 30.000 euros à Canal +.

Le Journal de Yann Barthès est toujours au programme de la rentrée, mais il y a du changement dans l'air.

Depuis sa création il y a sept ans, Le Petit Journal tend à prendre de l'ampleur au sein de l'émission mère, Le Grand Journal.  Depuis ses coups d'éclats à l'aide de veille d'images acharné, de décelage de coups communicationnels etc, Le Petit Journal de Yann Barthès s'est attiré les foudres de la plupart des people et  des politiques, et s'est forgé une réputation. En pleine préparation de la rentrée, les premières informations commencent à filtrer sur les changements d'organisation.  Il est déjà prévu que la fameuse chronique passe de 8 minutes à 20 minutes en temps d'antenne. Mais ce timing n'est pas le seul changement : en interne la donne a changé puisque Yann Barthès a souhaité devenir autonome en créant sa propre société de production qui gère Le Petit Journal à l'intérieur du Grand.

KM la société de production du  Grand Journal affiche une entente codiale : "Yann, au bout de sept ans, et c'est tout à fait légitime, souhaitait évoluer. (...) Tout se passe en bonne intelligence. Ils vont d'ailleurs rester dans les locaux de KM", explique à Télérama Renaud Le Van Kim, président de la boîte.

De son côté, Yann Barthès a bien compris que son Petit Journal était un élément clé du Grand et facture sa chronique 30.000 euros par jour. Sachant que le prix de l'ensemble de l'émission (hors Service après-vente des émissions,  Zapping et Guignols) est facturé 120.000 euros, Canal + juge le "chiffre totalement farfelu". Parions que Yann Barthès saura se faire entendre.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience