En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

X Factor : et maintenant, on chante !

Article par Jordan GREVET , le 20/04/2011 à 11h01 , modifié le 20/04/2011 à 11h19 0 commentaire

A l'issue de la première émission de "X Factor" en direct sur M6, ce sont les Twem qui ont été éliminés. Revivez les grands moments de l'émission sur Plurielles.fr.

Hier soir, M6 diffusait le premier prime en direct de sa nouvelle émission de télé-crochet X Factor. Après plusieurs semaines d'auditions à travers toute la France, le jury, composé de Christophe Willem, Véronic DiCaire, Olivier Schultheis et Henry Padovani, a retenu les 12 meilleurs candidats, dont le destin repose désormais dans les mains du public.

Fidèle au principe de l'émission diffusée dans plusieurs pays du monde, les candidats sont répartis dans quatre groupes : les garçons de moins de 25 ans, les filles de moins de 25 ans, les plus de 25 ans et les groupes.

Crêpage de chignons entre jurés

Le premier candidat à se produire sur la scène de X Factor est Matthew sur une reprise de "Love Supreme" de Robbie Williams. Vient ensuite Vincent qui chante "Love's Divine" de Seal puis Florian qui reprend "L'horloge tourne" de Mickael Miro. Les trois candidats n'offrent pas des prestations particulièrement transcendantes et certains membres du jury ne manquent pas de le souligner, même si, chacun défend allégrement les couleurs de la catégorie qu'il coache. Un peu d'objectivité ne ferait pas de mal, messieurs et madame les jurés !

Du côté des groupes, les 2nde Nature sont les premiers à se présenter et chantent "Firework" de Katy Perry. Leur prestation ne fait pas l'unanimité et Christophe Willem relève que l'interprétation était ringarde. Un coup de poignard à Olivier Schultheis, en charge des groupes.

Chez les filles, Sarah tente de reprendre "Rolling in the Deep" d'Adele tandis que Bérénice s'essaye à "Mon Vieux" de Daniel Guichard. Deux choix de chansons osés qui s'avèrent payant pour les deux candidats, dans l'ensemble félicitées par le jury. Maryvette fait encore mieux avec une reprise tout au piano de "Si j'avais un marteau" de Claude François. Si Les 2nde Nature ont réussi à rendre ringarde une chanson de Katy Perry, Maryvette, elle, parvient à remettre au goût du jour un titre de Cloclo ! Vient ensuite Cécile, qui chante "Don't Leave Me This Way" de Thelma Houston. Christophe Willem est emballé (et pour cause, c'est son coach), mais Olivier Schultheis lance à la candidate : "Fais attention de ne pas devenir le Christophe Willem féminin". La compétition entre jurés continue et la vengeance est un plat qui se mange froid !

"C'est la foire à la saucisse !"

Deuxième groupe de la soirée, Omega propose un medley de "Alors on danse" de Stromae et le "Seven Nation Army" des White Stripes. Si le groupe fait quelques fausses notes, ils ont au moins le mérite de proposer quelque chose d'original. Arrivent ensuite le duo des Twem, recalé dans la version britannique de X Factor. Les deux hommes reprennent "Rhythm of the Night" de Corona et proposent même une chorégraphie avec des danseurs pour les accompagner. Vous avez dit ringard ? Olivier Schultheis est celui qui résume le mieux cette prestation : "C'est la foire à la saucisse !"

Après cette prestation décalée, Raphaël arrive sur scène et entonne "Initials BB" de Serge Gainsbourg tandis que la grande favorite, Marina, clôture le show avec une reprise de "I'll Be There" des Jackson 5. Le jury est emballé et le public aussi.

Après les votes du public, Sandrine Corman annonce le verdict : Omega et Twem sont tous les deux sur la squelette. Avant que l'un d'eux ne soit repêché par le jury, les groupes chantent à nouveau. Les premiers reprennent "Quand on a que l'amour" de Jacques Brel et les seconds "Jeune cons" de Saez. Après ces deux prestations, le jury est partagé et alors que Véronic et Christophe votent pour les Twem, Henry et Olivier optent pour Omega. C'est le public qui doit donc à nouveau se prononcer. Les Twem sont finalement éliminé. Une décision que le coach des groupes, Henry Padovani, accueille à bras ouverts : "Ca me fera moins de boulot", déclare-t-il. C'est ce qu'on appelle cracher dans la soupe.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience