En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Wentworth Miller a tenté de se suicider avant son coming-out

Article par O. de A. , le 09/09/2013 à 10h50 , modifié le 09/09/2013 à 11h00 0 commentaire

Héros de la série "Prison Break", Wentworth Miller a récemment fait son coming out. Il vient de révéler que ça lui a beaucoup coûté au point de vouloir mettre fin à ses jours...

Parler de sa vie privée lorsqu'on est une célébrité peut être lourd de conséquences. Wentworth Miller en sait quelque chose. Le héros de la série "Prison Break" a récemment fait son coming-out (Lire aussi : Wentworth fait son coming-out pour protester contre la loi anti-gay en Russie). Il a dû surmonter ses peurs pour officialiser son homosexualité, le 22 août dernier, soit des mois après les rumeurs et les premières images le montrant avec son compagnon. Il l'a fait dans un contexte précis. Invité au Festival international du film de St-Pétersbourg en Russie, il souhaitait protester contre la manière dont le pays traite la communauté gay.

"J'ai avalé une boîte de médicaments"

Ce samedi 7 septembre, alors qu'il participait à un dîner organisé par l'association Human Rights Campaign à Seattle, l'acteur a accepté de parler des difficultés qu'il a dû surmonter avant de prendre la parole publiquement sur ce sujet. Le site américain US Magazine rapporte justement ses propos. Dès son adolescence, Wentworth Miller a tenté de mettre fin à ses jours. A 41 ans, le héros du petit écran américain revient sur des années de souffrance et brise un tabou : "La première fois que j'ai essayé de me suicider, j'avais 15 ans. J'ai attendu que ma famille soit partie en week-end pour être seul dans la maison et j'ai avalé une boite entière de médicaments", raconte-t-il. La peur l'a habité au quotidien : "En grandissant, j'étais une cible facile. Je devais parler de la bonne manière, me tenir de la bonne manière, tenir mon poignet de la bonne manière... Chaque jour était un test et il y avait mille façons d'échouer. Mille façons d'avoir peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas rentrer dans le moule", poursuit-il avec la force de cette vérité nue. Et c'est la crainte de nuire à sa carrière qui la confiné au silence si longtemps admet-il : "Ma famille savait... J''ai choisi de mentir parce que lorsque je pensais éventuellement à faire mon coming-out, à impact que cela pourrait avoir sur ma carrière, ce pour quoi j'avais tant travaillé, la peur m'envahissait". Aujourd'hui le quadragénaire a passé un cap, marchant dans les pas de bien des célébrités qui assument aujourd'hui leur homosexualité. Lire aussi  "Wentworth, Jodie Foster... ces stars qui font leur coming-out".

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience