En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Vincent Cassel : "l'argent signifie la capacité de choisir"

Article par Pauline Hohoadji , le 09/05/2013 à 14h35 , modifié le 09/08/2013 à 11h15 0 commentaire

Interrogé par Femme Actuelle, Vincent Cassel est revenu sur son rapport avec l'argent, sur le scandale du départ de Gérard Depardieu en Belgique et sur son dernier film Trance.

C'est l'un des acteurs les plus doués de sa génération. Malgré son statut de star du septième art français, Vincent Cassel reste un homme discret, évoquant très peu sa vie privée aux médias. Faisant sien le diction "pour vivre heureux, vivons caché", le compagnon de Monica Bellucci et père de ses deux filles Deva et Léonie, est pourtant sorti de son silence pour répondre aux questions du magazine Femme Actuelle.
Il profite de cet entretien pour évoquer l'un des sujets tabou pour de nombreux acteurs : l'argent. Il confie ainsi : "L'argent pour moi ça signifie la liberté, la capacité de choisir. Pas besoin d'avoir des millions pour ne pas se sentir entravé. Parfois quelques milliers d'euros suffisent pour ne pas travailler tout le temps. Le problème de la plupart des acteurs c'est qu'ils ont peur de disparaître, de devenir invisibles."
Revenant sur le scandale ayant suivi l'annonce de l'installation de Gérard Depardieu en Belgique pour échapper à la nouvelle taxation française, Vincent Cassel déclare : "On l'a critiqué, traîné dans la boue alors qu'il n'a rien fait d'illégal. Il n'a tué personne non plus à ma connaissance ! Il fallait avoir du courage pour faire ce qu'il a fait. Ce gars-là a travaillé toute sa vie. Il gère plusieurs entreprises. Il emploie des centaines de personnes. Il a voulu échapper à une taxation de 75% de ses revenus et alors ? Je le comprends ! Après tout il n'y a aucune loi qui interdit à un citoyen français de quitter son pays."

Désormais installé au Brésil avec femme et enfants, Vincent Cassel confie sur sa nouvelle vie : "Quand je suis là-bas, je fais comme les autres pères à travers le monde. Je dépose mes enfants à l'école et je vais les rechercher. Entre les deux, j'écris en ce moment un script que j'espère finir l'an prochain. Je songe à ouvrir un restaurant. Sinon je rencontre des gens et le dimanche je danse la samba !(...) Cela fait 25 ans que je suis tombé amoureux de ce pays. Notre installation là-bas s'est faite progressivement."

De retour sur le grand écran mercredi dans le film Trance de Danny Boyle aux côtés de Rosario Dawson et de James McAvoy, Vincent Cassel avoue à Femme Actuelle : "J'ai toujours admiré son travail (en évoquant Danny Boyle ndlr)... Et puis bien sûr, le profil de Franck, mon personnage. C'est un gangster qui donne l'impression de tout contrôler. Il paraît froid et insensible mais à la minute où il tombe amoureux, il devient vulnérable."

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience