En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Vidéo . Tom Hanks : de retour sur grand écran dans Capitaine Phillips

Article par Pauline HOHOADJI , le 20/11/2013 à 14h16 0 commentaire

C'est dans Capitaine Phillips, un film tiré d'une histoire vraie, que l'acteur américain Tom Hanks retrouve les cinéphiles dans les salles obscures ce mercredi.

Surnommé le "jour des enfants", le mercredi est également un jour à marquer d'une pierre blanche pour les amoureux du Septième Art. C'est en effet le mercredi que sortent en salles les nouveautés cinématographiques de la semaine. Alors que de nombreux spectateurs se rueront ce mercredi au cinéma pour découvrir Les Garçons et Guillaume, à table !, la comédie de Guillaume Gallienne plébiscitée par la critique, d'autres opteront pour Capitaine Phillips, un film qui signe le grand retour au cinéma de Tom Hanks.
Après Extrêmement fort et incroyablement près en 2011 puis Cloud Atlas en 2012, la star américaine revient sur le devant de la scène dans ce long-métrage, signé Paul Greengrass. racontant une histoire vraie. Il incarne ainsi sur grand écran Richard Phillips, un commandant d'un navire marchand américain qui se retrouve aux prises avec des pirates somaliens. Suspense et action sont donc au rendez-vous pour ce film, racontant la prise d'otages du Maersk Alabama survenue en 2009.
Invité lundi du 20 heures de TF1, Tom Hanks a affirmé : "Nous avions entendu parler de cet incident. Là c'était un énorme navire et ce genre de bateau n'avait jamais été l'objet de piraterie, donc c'était vraiment surprenant.(...) Le capitaine Phillips est un capitaine de la marine marchande qui fait très bien son métier. Vous savez, ce n'est pas facile d'être en mer pendant des mois."
"La piraterie de ce point de vue est une forme de criminalité internationale. Il y a des millions de dollars à la clé, des patrons de la mafia sont dans le coup... On a tourné dans un bateau prêté par la marine marchande américaine, c'était dans la mer de Malte. On a tourné très facilement, mais effectivement la lumière, la mer, ce n'était pas facile. Mais quand même les conditions méditerranéennes n'étaient pas mauvaises, ce qui a permis quand même d'avoir une assez bonne précision cinématographique", a-t-il précisé.
 
Lire aussi : 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience