En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Vidéo. Léa Seydoux et Vincent Cassel : la nouvelle bande annonce de La Belle et la bête

Article par Pauline HOHOADJI , le 29/01/2014 à 15h24 , modifié le 29/01/2014 à 15h52 0 commentaire

Avant de découvrir le 12 février prochain le film réunissant Léa Seydoux et Vincent Cassel, les cinéphiles ont eu droit à un aperçu de La Belle et la bête grâce à une nouvelle bande annonce.

C'est l'un des films les plus attendus de ce début d'année 2014. Maintes fois adapté sur grand écran, le conte La Belle et la Bête revient en effet dans les salles obscures le 12 février prochain. Après Jean Cocteau en 1946 ou encore les Studios Disney en 1991, c'est au tour de Christophe Gans de proposer aux amateurs sa propre lecture de cette histoire mythique consacrée notamment à l'apparence et à la beauté intérieure. Pour incarner les deux personnages principaux de cette adaptation d'un conte de Madame de Villeneuve tiré d'une histoire italienne, le réalisateur français a fait appel à Léa Seydoux et Vincent Cassel.
 
Après avoir dévoilé en mai dernier un premier cliché des deux acteurs dans des costumes flamboyants puis avoir publié en juillet dernier une série de clichés mystérieux sur ce film très attendu, Pathé Distribution a levé le voile il y a quelques heures sur une nouvelle bande annonce de ce conte fantastique. Une vidéo qui met l'accent sur le côté fantastique, l'action et les effets numériques et spéciaux de ce film qui risque de surprendre les cinéphiles.
 
Interrogé par le quotidien Métro il y a quelques jours, Christophe Gans est revenu sur les raisons qui l'ont poussé à "jeter son dévolu sur Vincent Cassel". Il a ainsi affirmé : "A partir du moment où je voulais un casting français, qui d'autre pouvait jouer la Bête à part Vincent Cassel ? Un prince de la Renaissance, arrogant, à la fois romanesque, cyclothymique, un peu Barbe bleue sur les bords, qui va commettre un crime irréparable et tomber amoureux d'une jeune fille ? Je ne vois pas. Même si notre cinématographie est pourvue en grands comédiens, il n'y a personne d'autre au rayon Vincent Cassel... que Vincent Cassel ! Il est seul sur son terrain."
 
"Léa, j'ai eu un coup de cœur quand je l'ai vu dans Robin des Bois de Ridley Scott. Je me rappelle de cette petite Française, photographiée par ce cinéaste que j'adore, une vision picturale de la femme superbe. Quand je pensais à la Belle, je ne suis pas parvenu à m'en extraire. Et puis Léa a un côté têtu, frontal, qu'on a complètement versé dans le personnage. Lors de notre première rencontre, elle était lumineuse alors que dans la plupart des films, elle a tendance à tirer la gueule. J'ai trouvé ça très intéressant à exploiter", a-t-il confié au sujet de Léa Seydoux.

 
Lire aussi :
Léa Seydoux, nommée pour le prix du meilleur espoir des Bafta
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience