En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Vidéo. Justin Bieber accusé de coups et blessures à Toronto

Article par Pauline HOHOADJI , le 30/01/2014 à 18h36 0 commentaire

C'est sous le regard de nombreuses fans que Justin Bieber s'est présenté mercredi à un commissariat de Toronto pour répondre à des accusations de coups et blessures.

Les jours se suivent et se ressemblent pour Justin Bieber qui fait plus parler de lui dans la rubrique faits divers que pour sa musique. Après s'être attiré des ennuis judicaires aux Etats-Unis le 23 janvier dernier pour avoir conduit en état d'ivresse, le chanteur, découvert par Usher, se retrouve cette fois-ci sur le banc des accusés au Canada pour une affaire de "et blessures volontaires". Accusations qui ont valu à Justin Bieber un passage mercredi dans un commissariat de Toronto pour répondre aux questions de la police.
 
Soutenu par de nombreuses fans massées à l'extérieur du poste de police, la star a dû s'expliquer sur une affaire qui date du 30 décembre dernier. Selon un communiqué de la police repris par l'AFP, les faits se seraient déroulés dans une limousine transportant "6 personnes chargées devant une boîte de nuit". Mais pendant le trajet, une violente altercation aurait eu lieu entre l'un des passagers et le chauffeur de la voiture qui aurait été frappé à plusieurs reprises à l'arrière du crâne. L'assaillant aurait ensuite pris la fuite lorsque le chauffeur aurait arrêté la limousine pour appeler les forces de l'ordre.
 
Poursuivi pour cette agression, Justin Bieber devrait être présenté à un juge canadien le 10 mars prochain. Mais avant cette confrontation, un autre rendez-vous judiciaire attend l'interprète de Baby. Le 14 février prochain, il sera en effet formellement inculpé par un juge de Miami pour avoir conduit sous influence et avoir résisté à son arrestation, deux accusations pour lesquelles il a plaidé non coupable lors de son premier passage devant le juge. Libéré sous caution, il s'est ensuite rendu quelques jours au Panama pour se reposer et faire la fête avant d'affronter la suite de ses ennuis judiciaires.

 
Lire aussi :
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience