En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

VIDEO. Jennifer Lawrence, reine de la maladresse

Article par , le 15/01/2014 à 11h47 , modifié le 28/06/2014 à 19h00 0 commentaire

Sympathique, accessible mais aussi, maladroite. Jennifer Lawrence, par ses bourdes vestimentaires, ses accidents de parcours et ses mots, parfois mal interprétés, passe pour une jeune femme, un brin gaffeuse, dans le tout Hollywood.

Elle rafle tout. Oscar, Golden Globes et autres récompenses. Jennifer Lawrence connaît une ascension fulgurante, depuis sa prestation dans Hunger Games, puis Happiness Therapy. La jeune femme, propulsée sous le feu des projecteurs, défile, presque quotidiennement, sur tapis rouge. Elle s'y montre, dans différents accoutrements, fait des discours, lors de diverses cérémonies, et rencontrent d'autres célébrités, qu'elles respectent, voire adulent. Ces scènes, banale routine pour les stars chevronnées, donnent lieu à quelques anecdotes amusantes au sujet de l'interprète de Katniss Everdeen, qui n'est pas encore habitué au crépitement des flashs et aux interviews. Maladresse, timidité, Jennifer Lawrence est parfois moquée. Mais elle reste, à nos yeux et aux yeux de tous, une jeune artiste accessible et sympathique, qu'on aimerait tous rencontrer. Retour sur ces différentes bourdes.

1. Un discours mal interprété
Cérémonie des Golden Globes, le 13 janvier 2013, à Los Angeles. Sur scène, Jennifer Lawrence, triomphante, a reçu le prix de la meilleure actrice pour sa prestation dans "Happiness Therapy". Elle se livre alors au traditionnel discours de remerciement. Et prononce les mots suivants : "Oh qu'est-ce que ça dit ? J'ai Battu Meryl." Meryl, pour Meryl Streep, nominée, elle aussi, dans la catégorie "meilleure actrice". Les propos choquent, certains s'indignent. En tête de file, Lindsay Lohan (très mal placée pour donner des leçons), qui clame sur Twitter "personne ne devrait jamais s'attaquer à une légende comme Meryl Streep".
Quelques jours après, Jennifer Lawrence calme les esprits, et explique, au micro de David Letterman : "C'était une citation extraite du film Le Club des ex ! Je n'arrive pas à croire que personne n'ait fait cette blague avant moi ! Elle dit 'Regardez ce qui est écrit : j'ai battu Meryl !'. C'était tellement parfait, et je l'ai dit." Une référence culturelle et cinématographique qui a dû échapper à Lindsay... et à bien d'autres internautes, qui n'avaient pas hésité à tacler J-Law.

2. Une chute mémorable

Jennifer Lawrence n'est pas à l'aise sur tapis rouge. Résultat : elle stresse et... elle tombe. Tout le monde s'en souvient : cela s'est produit sur la scène du Dolby Théâtre de Los Angeles. Jennifer Lawrence apprend qu'elle a reçu l'Oscar de la meilleure actrice. Emue aux larmes, elle part chercher son prix et... chute dans les escaliers. Mais Jennifer Lawrence ne s'en formalise pas et va même en plaisanter : "Vous vous levez simplement parce que vous vous en sentez obligés puisque je suis tombée - C'est très embarrassant." Rires dans l'assemblée. D'après certains dires, Jennifer Lawrence aurait finalement perdu patience, un peu plus tard dans la soirée, lorsque les photographes, présents pour l'évènement, la taquinaient à ce sujet, poussant J-Law à faire un doigt d'honneur.
Un an plus tard, toutefois, l'actrice a digéré l'affaire et a même accepté de revenir sur ce qui s'était passé : "J'étais aux Oscars et j'attendais d'entendre s'ils allaient appeler mon nom mais je n'arrêtais pas de penser à gâteau, gâteau, gâteau. Et ensuite, lorsque j'ai commencé à gravir l'escalier et que le tissu de ma robe s'est coincé sous mon pied, j'ai réalisé que ma styliste m'avait dit : "pousse, marche, pousse, marche". Qu'il s'agisse d'un trait d'humour, ou de la réalité, Jennifer Lawrence prouve, une fois encore, qu'elle a réponse à tout et qu'elle a de la répartie.
 

3. Une robe moquée
Après les Golden Globes 2013, l'édition 2014. Si Jennifer Lawrence n'a pas fauté, dans son discours, son accoutrement a, lui, déchaîné les foules. L'actrice portait, ce soir-là, une longue robe Dior, ceinturée à plusieurs endroits par des rubans noirs. Une tenue qui n'était pas au goût de la plupart des téléspectateurs et amateurs de mode. Twitter s'est alors enflammé, n'hésitant pas à comparer l'actrice à un gâteau de mariage ou à une quille de bowling. Certains internautes ont même copié l'actrice à leur façon, en enfilant des draps, retenus par deux imposants élastiques noirs. 
Au cours de cette même soirée, Jennifer Lawrence avait été photographiée, la bouche grande ouverte, menaçante, derrière Taylor Swift. Une photo qui, là aussi, a suscité bien des moqueries et commentaires.

Mentionnons également le jour où l'actrice a rencontré son idole Jeff Bridges, lors du Comic Con 2013. Intimidée, l'actrice s'était rapprochée, doucement, de l'acteur puis était repartie en courant, tirant le bras d'une amie qui l'accompagnait. Elle était ensuite revenue lui témoigner son admiration et avait même joué l'intervieweuse, en prenant le micro tendu par un journaliste.

Des maladresses attendrissantes, qui donnent encore plus de charme à l'actrice, qu'on apprécie déjà énormément. Elle montre aussi qu'elle conserve, malgré le strass et les paillettes, cette qualité, qui se fait rare chez les célébrités : la spontanéité. J-Law, ne change jamais, s'il te plaît.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience