En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Victoires de la musique : qui est C2C, le groupe nantais consacré ?

Article par J.C. , le 10/02/2013 à 12h18 , modifié le 10/02/2013 à 18h01 0 commentaire

La cérémonie avait lieu vendredi et les interprètes du tube " Down the road "sont repartis avec quatre trophées. Retour sur ce groupe plein d'avenir.

Publicité, radio, reportages… La chanson "Down the road" de C2C est partout depuis plusieurs mois. Et ce succès a été récompensé lors de la 28e cérémonie des Victoires de la musique vendredi soir. Album électro de l'année, Révélation scène, Révélation du public et Clip de l'année... Nommés dans quatre catégories, les quatre artistes qui composent ce groupe nantais triomphent avec quatre Victoires. Et on ne peut qu'approuver. Les doigts de fée des scratcheurs de C2C ont réussi le tour de force de rendre ludique et lisible une des disciplines les plus techniques de l'électro et donnent un nouveau souffle à la "French Touch".

 

L'engouement que le groupe a déclenché lors des festivals l'été dernier n'est pas passé inaperçu. Car c'est avant tout sur scène que le quator s'est révélé. Leur show spectaculaire associe des images animées aux sons qu'ils produisent en direct. Les quatre trentenaires sont encore surpris du succès qu'ils rencontrent. Leur premier album "Tetra", paru en septembre, mélange avec virtuosité soul, funk, musique baroque, hip-hop et boucles électroniques et a été l'une des réussites de l'année, avec 195.000 exemplaires vendus. Il vient d'ailleurs de sortir aux Etats-Unis. "C'est peut-être cela qui plaît avant tout, le fait que nous mélangeons tous les styles de musique", expliquent-ils en coulisses de la cérémonie.

 

"Nous sommes un groupe de musique qui a remplacé les instruments par des platines vinyles. Et ces vinyles, nous les avons enregistrés en studio nous-mêmes, ou nous avons fait appel à d'autres musiciens." Pour autant, les prodiges des platines ne s'emballent pas et préfèrent rester prudents : "On ne va pas prendre la grosse tête. Notre parcours est progressif. Ici, c'est la grande réunion de la musique française et des paillettes. Et on vit quelque chose d'exceptionnel"

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience