En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Victoires de la musique : Julien Doré a fait le show

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 02/03/2009 à 12h26 , modifié le 02/03/2009 à 18h05 1 commentaire

Le chanteur Julien Doré a vraiment eu de quoi faire le show samedi soir lors des Victoires de la musique. Il a en effet reçu deux Victoires, de quoi dépasser les limites sans complexe !

Lors de cette 24ème soirée de remise des Victoires de la musique, deux artistes ont su tirer leur épingle du jeu. D'un côté Alain Bashung, malade, mais présent, qui a remporté trois Victoires, celles de l'artiste, de l'album et du spectacle de l'année. Et de l'autre, Julien Doré, la nouvelle génération, celle issue de la téléréalité. Ainsi, Julien Doré aura vraiment mérité son statut de nouvelle star, puisqu'il a raflé deux victoires de la musique parmi les plus prestigieuses, la Victoire du vidéoclip de l'année pour Les Limites et la Victoire de l'album révélation de l'année avec Ersatz. Autant dire que Julien Doré avait vraiment de quoi faire le show et danser la gigue. Et le jeune artiste de remercier le réalisateur de son clip, Fabrice Laffont, primé à sa façon, en lançant : "Tiens, Fabrice, c'est pour ta gueule !" Entre ses deux récompenses, Julien Doré nous aura fait profiter de son univers déjanté, décalé et psychédélique en interprétant le titre primé Les Limites.
 
C'est Louise Bourgoin qui devait être contente de voir son Jules ainsi primé et récompensé. Il faut croire que rien ne résiste à ces deux artistes trublions roi et reine de la déconne, pas même le cinéma qui leur fait les yeux doux. Si Louise a déjà fait ses preuves dans le film La Fille de Monaco, Julien Doré ne devrait pas tarder à intégrer le joyeux monde pailleté du 7ème art. Il a d'ailleurs déjà fait un pas en compagnie de sa douce, pour faire les voix du prochain Dreamworks, Monstres contre Aliens.
 
L'autre gagnante de la soirée, puisqu'il en fallait bien une, a été la chanteuse tout aussi décalée, mais que l'on adore, Camille, qui a été sacrée artiste féminine de l'année. Elle a été préférée à Catherine Ringer, Anaïs et Yael Naim.
 
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience