En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Verdict du jury anglais : la princesse Diana est morte par négligence

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 08/04/2008 à 00h00 , modifié le 08/04/2008 à 10h12 12 commentaires

L'enquête anglaise sur la mort de la princesse Diana, décédée le 31 août 1997 à Paris, vient de se terminer. Le jury a rendu son verdict lundi : Diana et son ami Dodi Al-Fayed sont morts par négligence.

Un jury anglais composé de 11 personnes vient de rendre son verdict, lundi, proclamant après enquête, que la Princesse Diana et son ami Dodi Al-Fayed sont morts par négligence, celle du conducteur de la Mercedes, Henri Paul, dont le taux d'alcoolémie était trop élevé,  ainsi que celle des paparazzis qui les poursuivaient. Le fait que la princesse Diana et son ami n'aient pas attaché leur ceinture de sécurité a aussi été cité comme l'une des causes de la mort du couple.
 
Ce verdict clôt six mois d'audience qui se sont déroulés à la Haute Cour de Londres. Les 11 jurés ont reconstitué les faits en se basant sur les enquêtes policières française et anglaise, ainsi que sur les témoignages de plus de 250 personnes dispersées aux quatre coins de la planète, de la France, aux Etats-Unis, en passant par l'Afrique centrale et l'Australie. Le juge Baker, en charge de l'affaire, avait laissé cinq possibilités de verdict aux jurés : pas de verdict faute d'éléments, la mort accidentelle, l'homicide, provoqué soit par les véhicules poursuivants, soit par le chauffeur de la Mercedes, soit par les deux. Ils ont donc choisi la dernière option.
 
Le prince William et le prince Harry ont déjà réagi à l'annonce de ce verdict et se sont déclarés satisfaits par celui-ci. Ils ont tenu à remercier l'ensemble des jurés pour leur travail, mais aussi tous ceux qui, cette nuit funeste du 31 août 1997, ont tenté de secourir leur mère, la Princesse Diana.
 
Néanmoins, si la famille de la princesse semble satisfaite par ce verdict, il n'en va pas de même pour la famille de Dodi Al-Fayed. Son père, Mohamed Al-Fayed, s'est dit déçu par ce jugement, lui qui depuis longtemps parlait de complot. Mais c'est une possibilité que le juge Baker avait déjà écarté depuis le début de l'enquête, il y a six mois.
 
L'enquête britannique visait à faire le point sur les circonstances exactes de la mort de la princesse Diana et de Dodi Al-Fayed. Elle ne constituait pas un procès, il n'y avait donc ni accusé, ni condamnation.     
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience