En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Valérie Trierweiler vs. Thomas Hollande, acte 2

Article par , le 12/07/2012 à 10h00 , modifié le 12/07/2012 à 10h14 3 commentaires

La guerre est déclarée entre Thomas Hollande et la compagne de son père, la journaliste Valérie Trierweiler. Le Point rapporte des propos très durs de la part du fils aîné du président.

On pensait l'affaire en voie d'apaisement. C'est raté ! Dans son dernier numéro, le magazine Le Point consacre un long article à Thomas Hollande, dans lequel le jeune homme revient sur l'affaire du tweetgate. Loin d'apaiser les choses, comme son père le lui aurait demandé lors d'un dîner en tête-à-tête, le jeune homme enfonce le clou. Conseiller du candidat Hollande pendant la campagne, c'est ici le fils qui parle et qui prend ouvertement la défense de sa mère. Il confirme les informations de Closer en affirmant qu'il ne parle plus à Valérie Trierweiler : "C'est logique, non ? Et puis, ce qui compte, c'est qu'on normalise les relations avec notre père".

A la veille d'une intervention télévisée du président face à Claire Chazal et Laurent Delahousse dans laquelle le président Hollande devrait revenir l'affaire du Tweet et l'esclandre général qui a suivi, le fils du président signe une position très tranchée quant au rôle que devrait tenir selon lui la first girlfriend "C'est un facteur d'instabilité... Soit elle est journaliste, soit elle a un cabinet à l'Élysée" explique l'avocat de 27 ans.

Le jeune homme explique aussi que son père aurait été "ahuri" en apprenant le tweet de son père, "Je savais que quelque chose pouvait venir d'elle un jour, mais pas un si gros coup. C'est hallucinant" conclut le jeune homme qui ne devrait pas contribuer au retour médiatique de sa belle-mère sur le devant de la scène.

Quant au retour à des postes importants de sa mère, Ségolène Royal, François Hollande laisse la port ouverte "en politique, on n'est jamais mort", scande le jeune homme.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience