En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Valérie Trierweiler, une chronique très familiale cette semaine dans Paris Match

Article par , le 30/08/2012 à 10h42 , modifié le 30/08/2012 à 17h34 0 commentaire

Première dame mais aussi journaliste et femme libre, Valérie Trierweiler a gardé son indépendance en continuant à exercer son métier à Paris Match.

Si le Petit Journal n'a pas manqué de railler le fait que Valérie Trierweiler conserve ses fonctions à Paris Match (elle fait désormais partie du service Culture et n'assiste plus aux conférences de rédaction), la journaliste résiste aux critiques et publie cette semaine encore son billet.

Après avoir évoqué une bio de Eleanor Roosevelt, la journaliste continue coûte que coûte sa mission de critique littéraire... Thème de cette semaine : la famille et la chronique du nouveau roman de Colombe Schneck, La réparation.
A l'heure où écrivains et journalistes glosent sur le trio amoureux formé par le président, son ex compagne et mère de ses 4 enfants Ségolène Royal et la nouvelle first girlfriend Valérie Trierweiler, le choix de cette chronique littéraire va certainement être largement commenté dans le tout Paris. "Tant d'autres nous prennent à témoin dans leur drame familial comme si nous y pouvions quelque chose" écrit la journaliste, comme un écho (involontaire ?) à la polémique actuelle sur le manque de séparation entre vie privée et vie publique.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience