En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Valérie Trierweiler / Ségolène Royal, pourquoi tant de haine ?

Article par , le 30/08/2012 à 13h28 , modifié le 30/08/2012 à 18h01 0 commentaire

Dans un livre à paraître L'Ex, Sylvain Courage, journaliste au Nouvel Obs rappelle les étapes de la guerre des dames : Ségolène Royal et Valérie Trierweiler. Récit...

Une longue initimité... Ces par une litote que le Nouvel Obs introduit les bonnes feuilles de son journaliste, Sylvain Courage, auteur d'un livre L'Ex qui revient sur la rupture en François Hollande et la mère de ses quatre enfants et les coulisses de la haine qui unit ces deux femmes depuis plus de 15 ans. En effet, leur détestation commune ne date pas du mois de juin, et de ce fameux tweet, ni de 2007 et de la campagne ratée de Ségolène Royal, déjà officieusement séparée de son compagnon.

Trois livres en librairie et autant de Une dans les newsmagazines (Mariane, Le Nouvel Obs)... Après avoir attaqué les dérives de la presse people, les journalistes dits "sérieux" n'hésitent plus à pousser la porte de la chambre à coucher du président. Jalousie, quête du pouvoir, amour, haine, trahison... autant d'éléments saisissants pour une tragédie sous les ors de l'Elysée.
On croyait tout savoir du couple Hollande-Trierweiler depuis ce tweet assassin du 19 juin quil légitima tous les papiers à venir sur les secrets de ce couple singulier.
Das son livre, Sylvain Courage revient, à la manière d'un drame shakespearien, sur la genèse d'une jalousie qui consume depuis des années les "dames de coeur" de François Hollande. Car si Raphaelle Baqué et Ariane Chemin révèlent au grand public l'existence de la Femme fatale dans leur livre, l'idylle n'est pas nouvelle.
Dans son ouvrage, Sylvain Courage rappelle étape par étape le parcours de ce triumvirat...
1988 date de la rencontre. Pas de relation amoureuse, mais une proximité "Une seule intervieweuse lui manque et tout est dépeuplé", écrit sylvain Courage dressant le portrait d'un François Hollande séduit.

1991 Valérie Trierweiler sympatise avec Ségolène... pour mieux se rapprocher de sa rivale ?
1992 : célèbre photo à la maternité à laquelle Valérie Trierweiler, journaliste à Paris Match ne souhaitait pas participer, car "François était hostile à cette mise en scène".

2003 Première confrontation, premier esclandre. Ségolène Royal met tout en oeuvre pour évincer sa rivale. Premier échec. 2005 elle passe par Arnaud Lagardère, patron du magazine, pour éliminer cette intrigante "On ne couche pas avec sa source" écrit le journaliste. Semi échec. Valérie reste à Paris Match mais ne suivra plus la gauche....

Sa revanche, Valérie Trierweiler l'obtiendra en deux temps : quand François fait écrire dans Gala en 2010 qu'elle est la femme de sa vie, et le 12 juin 2012 en postant sur Twitter son message d'encouragement à Olivier Falorni. Restée dans l'ombre de Ségolène Royal pendant des années, elle tient aussi sa revanche et le coeur du président.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience