En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Valérie Trierweiler : la justice condamne les auteurs de sa biographie "La Frondeuse"

Article par Pauline HOHOADJI , le 05/06/2013 à 18h08 0 commentaire

La maison d'édition et les auteurs de la biographie non-officielle consacrée à Valérie Trierweiler ont été condamnés mercredi à verser 10 000 euros de dommages et intérêts pour atteinte à la vie privée.

C'est un livre qui n'est pas passé inaperçu. Sortie en octobre 2012, La Frondeuse, une biographie non-officielle consacrée à Valérie Trierweiler, a rapidement fait réagir la Première Dame. Cette dernière a en effet annoncé, la veille même de la sortie du livre, son intention de porter plainte pour diffamation et atteinte à la vie privée. (lire notre article : Valérie Trierweiler porte plainte contre les auteurs de sa biographie)

Après plusieurs mois de procédure judiciaire, Valérie Trierweiler a eu gain de cause mercredi. Comme le révèle l'AFP, le Tribunal de Grande Instance de Paris a condamné la maison d'édition et les deux auteurs du livre, Christophe Jakubyszyn et Alix Bouilhaguet pour atteinte à la vie privée.

Dans le jugement rendu par le tribunal parisien, les deux parties mises en cause sont condamnées à payer 10 000 euros de dommages et intérêts ainsi que 4 000 euros de frais de justice à la compagne de François Hollande qui réclamait de son côté 40 000 euros pour atteinte à la vie privée, 40 000 euros pour diffamation et 5 000 euros de frais de justice, soit un total de 85 000 euros. (Voir : Valérie Trierweiler réclame 85.000 € de dommages et intérêts).
Si le livre restera en vente dans les librairies françaises, la maison d'édition a l'obligation par ce jugement, d'apposer sur les nouveaux exemplaires de La Frondeuse un encart indiquant qu'une partie de cette biographie porte "atteinte à la vie privée."

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience