En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Valérie Trierweiler joue les mères Noël en Corrèze

Article par Laetitia REBOULLEAU , le 22/12/2013 à 15h50 0 commentaire

Les fêtes de Noël ont déjà commencé pour Valérie Trierweiler ! La compagne de François Hollande a joué les mères Noël en Corrèze pour le Secours Populaire.

Le 24 décembre et le réveillon approchent à grands pas, et les festivités de Noël ont déjà commencé pour Valérie Trierweiler. En sa qualité de première Dame de France, la compagne de François Hollande avait déjà illuminé le sapin de Noël de l’Elysée en compagnie du finaliste de Danse avec les Stars 4 Brahim Zaibat. Et cette fois-ci, elle a décidé de jouer les mères Noël pour ceux qui n’ont pas forcément les moyens de fêter la fin de l’année.

En effet, Valérie Trierweiler s’est rendue ce week-end en Corrèze, sur les terres du Président de la République. A Brive, elle a assisté à la mise en place sur célèbre arbre de Noël du Secours Populaire. Et pour la première Dame, qui souhaite s’investir d’avantage dans les activités caritatives, pas question de rester simple spectatrice. Elle a préféré donner un petit coup de main au Père Noël en distribuant de nombreux cadeaux aux familles des enfants défavorisés.

Une mère Noël vêtue de rose
A cette occasion, 500 enfants ont pu profiter d’une journée magique, avec au programme : spectacle de clowns, chants de Noël ainsi que d’un goûter, avant de pouvoir se jeter sur leurs paquets. Vêtue de rose et non de rouge, Valérie Trierweiler a partagé un moment de complicité avec les enfants, qui n’ont pas hésité à la couvrir de câlins, tout en prenant le temps de discuter avec les parents et de louer l’activité du Secours Populaire, qui distribue chaque année des milliers de présents aux enfants issus de familles défavorisées ainsi qu’à de nombreuses personnes âgées.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience