En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Valérie Trierweiler : "Je souhaite bonne chance à François Hollande"

Article par , le 06/05/2014 à 13h08 0 commentaire

En voyage humanitaire pour le Secours Populaire à Haïti, Valérie Trierweiler s'est exprimée ce mardi matin sur Europe 1. Elle est revenue sur ces deux années passées à Élysée, avoue des erreurs et semble plutôt apaisée.

Ce mardi 6 mai 2014, François Hollande fête ses deux ans en tant que président. Ces deux années ont été secouées par de nombreuses polémiques, dont sa séparation avec Valérie Trierweiler suite à la révélation de sa liaison avec Julie Gayet. L'ancienne première dame a aujourd'hui quitté l'Elysée mais elle reste engagée auprès de certaines associations, dont le Secours Populaire.
 
Elle s'est ainsi envolée ce lundi à Haïti pour cinq jours et en a profité pour s'exprimer au micro d'Europe 1 ce mardi matin. "Je suis marraine du Secours Populaire qui a une centaine de parrains et marraines, j'en suis une parmi cette centaine, peut-être un peu plus visible, plus audible, que d'autres", a-t-elle ainsi expliqué, rappelant que "la reconstruction est estimée à entre 8 et 14 milliards de dollars ; à l'époque il y a eu seulement 1 milliard de dollars donc vous voyez ce qui manque aujourd'hui."
 
Son tweet contre Ségolène Royal ? "Une erreur"
 
En évoquant les problèmes de l'île, elle confie qu'elle aurait dû se plonger plus tôt dans le mandat de son ancien compagnon dans de telles œuvres. "J'aurais fait de l'humanitaire beaucoup plus tôt...", a-t-elle ainsi regretté, avant de se repentir sur un autre fait de ces deux ans aux côtés du président : le fameux tweet contre Ségolène Royal avant les législatives 2012. Elle a admis qu'elle avait commis "une erreur" et va même jusqu'à soutenir la nouvelle ministre, qui selon elle dispose de "toute sa légitimité à occuper" ce poste.
 
Par ailleurs, on l'a interrogée sur les 24 premiers mois de présidence de François Hollande. «Ce n'est pas au bout de 2 ans qu'on juge un quinquennat, c'est au bout de 5 ans. On jugera à ce moment-là», a-t-elle ainsi répondu. Mais elle n'a pourtant pas apporté son soutien au chef d'état : "je suis journaliste à part entière maintenant, donc je ne donne plus mes opinions politiques", a-t-elle déclaré. Pour autant, elle a tenu à lui souhaiter "bonne chance pour les trois années qui restent".
 
Que va donc faire Valérie Trierweiler désormais ? "Je ne ferai plus jamais de journalisme politique, c'est la seule chose que je peux vous affirmer. Après, tout est possible!", a-t-elle ainsi soutenu. Plusieurs rumeurs disent qu'elle serait notamment en discussion pour travailler à la télévision.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience