En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Valérie Trierweiler : "Je ne démissionnerai pas de Paris Match"

Article par Mélanie ROSTAGNAT , le 10/03/2012 à 14h01 0 commentaire

Après s'être retrouvée en couverture de son propre magazine à son insu, Valérie Trierweiler a exprimé sa colère mais a annoncé qu'elle ne démissionnerait pas pour autant.

Jeudi, le magazine Paris Match décidait de faire sa une sur Valérie Trierweiler, compagne du candidat socialiste à l'élection présidentielle, en titrant : "Valérie : l'atout charme de François Hollande". Un choix rédactionnel qui a suscité la colère de la journaliste, qui travaille toujours à la rédaction de Paris Match, tout en étant écartée de la vie collective du magazine, et notamment des conférences de rédaction et des bouclages.

Bien qu'elle regrette l'utilisation de photos sans son accord et sans même avoir "été prévenue", Valérie Trierweiler a annoncé qu'elle n'envisageait pas de démissionner de son poste de journaliste culturelle. En marge d'un voyage à Varsovie où elle accompagnait François Hollande, elle a en effet affirmé : "Je ne démissionnerai pas. Je désapprouve le fait qu'ils ne m'aient pas prévenue". Valérie Trierweiler a expliqué sa décision par des raisons financières : "J'ai besoin de gagner ma vie. J'ai des enfants dont j'ai la charge financière totale et je n'ai pas de fortune personnelle", a-t-elle déclaré.

Valérie Trierweiler a raconté que suite à la parution de l'article, elle avait envoyé un message au directeur de la rédaction du magazine. Un message qui est resté sans réponse. Paris Match a décidé de consacrer sa une à l'éventuelle future première dame de France, suite à la parution d'un livre sur les compagnes des candidats, écrit par la journaliste Constance Vergara.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience