En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Valérie Trierweiler et François Hollande : leur séparation officialisée ?

Article par O. de A. , le 25/01/2014 à 12h30 , modifié le 25/01/2014 à 14h28 0 commentaire

François Hollande et Valérie Trierweiler devraient officialiser leur rupture ce samedi via un communiqué émis par l'Elysée selon le journal Le Parisien.

L'affaire Hollande-Gayet pourrait vivre un nouveau ressort ce samedi 25 janvier. Quatre jours après la bombe publiée par le magazine Closer, François Hollande avait déclaré qu'il clarifierait la situation sur sa relation présumée avec la comédienne Julie Gayet. Il pourrait le faire aujourd'hui. Au lendemain de la confirmation du voyage de Valérie Trierweiler en Inde.

Voyage en solo 

Selon les informations du Journal du Dimanche et du Parisien, François Hollande et Valérie Trierweiler devraient officialiser leur séparation via un communiqué officiel, émis par l'Elysée. D'après le JDD, le couple aurait déjeuner ensemble ce jeudi 23 janvier pour régler les modalités de leur séparation. Et selon l'entourage du président consulté par le Parisien ils auraient trouvé un terrain d'entente : "Il l'a consultée et mise au courant, elle accepte la situation de fait, mais elle lui laisse l'initiative de son acte". Si leur vie conjugale devait prendre fin, la journaliste de Paris Match pourrait perdre son statut de Première Dame. Elle se rendrait donc en simple "citoyenne" en Inde pour une mission humanitaire en faveur de l'association Action contre la faim (ACF). Et le Parisien précise qu'elle devrait également quitter la résidence de la Lanterne (Versailles) dans laquelle elle séjourne depuis sa sortie de l'hôpital pour s'installer dans leur appartement parisien.

Le président de la république honorerait son voyage prévu aux Etats-Unis, le 11 février, à la rencontre du couple Obama, en solo.

Valérie Trierweiler : la moins populaire 

Quant au statut de Première Dame, sa légitimité est remise en question par bien des Français. Selon un sondage BVA publié vendredi 24 janvier par Le Parisien-Aujourd'hui en France, 54% des Français préféreraient que les conjoint(e)s des présidents de la République ne jouent "plus aucun rôle" et ne bénéficient plus de moyens alloués par l'Etat pour ce titre. Ce sondage interrogeait également la popularité des Premières Dames auprès des Français. Et nouveau coup dur pour Valérie Trierweiler, elle ne récolte que 8% d'opinions favorables. Elle est loin derrière Bernadette Chirac en tête, avec 46%. Elle est suivie par Danielle Mitterrand (40%), loin devant Carla Bruni-Sarkozy 28%, Yvonne de Gaulle 27%, Claude Pompidou 20%, Cecilia Attias 13%, Anne-Aymone Giscard d'Estaing 10%.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience