En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Valérie Trierweiler coûterait moins cher à l'Etat que Carla Bruni-Sarkozy

Article par D.Z. , le 04/05/2013 à 09h53 , modifié le 04/05/2013 à 10h35 1 commentaire

Valérie Trierweiler coûterait moins cher au contribuable que Carla-Bruni Sarkozy. Matignon a révélé le détail du coût des finances des collaborateurs au service de la Première Dame affichant un vrai "changement".

A l’occasion des questions parlementaires, le député UMP de l'Yonne, Guillaume Larrivé, s’est intéressé aux collaborateurs affectés au service de Valérie Trierweiler. Les services du Premier ministre lui ont répondu, mardi 30 avril, dans le Journal Officiel, comme le révèle le Lab d’Europe 1. Ainsi apprend-on d’après les calculs  -disponibles sur le site de l’Assemblée Nationale- que la compagne de François Hollande "coûterait" trois fois moins cher à l'Etat que Carla Bruni-Sarkozy. Il s'agissait de connaître précisément le coût mensuel pour l'Etat des collaborateurs de Valérie Trierweiler.

Une comparaison implacable

Matignon rapporte ainsi que ''cinq collaborateurs sont affectés au service de Mme Valérie Trierweiler : deux agents contractuels et deux fonctionnaires mlis à disposition de la présidence de la République. Le total des rémunérations mensuelles nettes de ces cinq personnes est de 19 742 euros'', expliquent les services du premier ministre.

Dans leur élan et sans doute  pour souscrire à la transparence de rigueur en ce moment, ces derniers établissent une comparaison avec le dispositif financier précédent alloué à Carla Bruni-Sarkozy : ''A titre de comparaison, huit collaborateurs étaient affectés au service de la première dame en janvier 2012 pour une rémunération mensuelle nette globale de 36 448 euros'',  écrivent-ils dans leur réponse. A ces sommes, ils additonnent également les frais d'un site internet géré pour la Première Dame par "deux prestataires externes pour un montant de 25 714 euros, soit une dépense mensuelle totale de plus de 60 000 euros", selon Matignon.

Entre moins de 20 000 euros et 60 000 euros, le verdict des chiffres est sans appel. Ces informations ont du reste déjà relancé le débat autour du statut et du rôle de la Première Dame. 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience