En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Valérie Trierweiler, compagne de Hollande, écartée de Paris Match

Article par Maxime GUÉNY , le 04/11/2011 à 17h24 , modifié le 04/11/2011 à 17h28 0 commentaire

La direction de Paris Match et Valérie Trierweiler sont convenues d'un commun accord pour que la journaliste s'abstienne de travailler avec le magazine pendant la campagne présidentielle

Paris Match et Valérie Trierweiler mettent fin à leur collaboration
Alors que la journaliste avait déjà dû mettre fin à son émission politique "2012 portraits de campagne" sur Direct 8, l'hebdomadaire Paris Match indique dans un bref communiqué que "La direction de Paris Match et Valérie Trierweiler sont convenues d'un commun accord que Valérie, qui continue d'être une journaliste de plein exercice du magazine, s'abstiendrait désormais et pour la durée de la campagne présidentielle de toute participation à la vie collective du journal (conférences de rédaction, bouclages)".
Plus concrètement, Valérie Trierweiler continue de contribuer aux pages culturelles du magazine car "le véritable démarrage de la campagne ne sera pas avant février", estime-t-elle. "Si je considère que je ne suis plus en mesure de faire mon travail et que je suis embarquée dans la campagne, j'en tirerai les conséquences", a-t-elle expliqué à l'AFP.

 

Valérie Trierweiler travaillait depuis 22 ans pour Paris Match
Même si la journaliste a vécu une "période complexe" au sein du magazine, cette décision "d'écartement" a été prise en pleine concertation entre le magazine et Valérie Trierweiler. La journaliste de 46 ans travaille depuis 22 ans pour Paris Match.

"Il ne s'agit pas d'une mesure de défiance à mon égard, assure-t-elle, mais simplement de la reconnaissance du fait que de journaliste, je suis devenue d'abord sujet pour Paris Match, et cela devenait compliqué".

 

"J'accepte d'être traitée comme un sujet"
"J'accepte d'être traitée comme un sujet, à condition qu'on me laisse faire mon travail de journaliste", explique Valérie Trierweiler. Nous pouvons mettre en parallèle sa situation avec celle de la journaliste Audrey Pulvar, qui officie dans la matinale de 06H00 à 07H00 sur France Inter et qui est l'une des chroniqueuses de l'émission de Laurent Ruquier sur France 2 "On n'est pas couché".


D'autres journalistes ont été suspendues d'antenne
Rappelez-vous en 2007, Marie Drucker, présentatrice de "Soir 3" était à l'époque compagne de François Baroin (UMP), et elle avait été suspendue pendant la campagne présidentielle. Même chose pour Béatrice Schönberg qui avait été écartée de la présentation des journaux de 20h00 de France 2 parce que son mari, Jean-Louis Borloo était en campagne pour Nicolas Sarkozy.

 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience