En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Valérie Trierweiler : compagne de François Hollande et apprentie première dame

Article par , le 17/10/2011 à 16h20 , modifié le 17/10/2011 à 16h21 0 commentaire

Journaliste pour Direct 8 et Paris Match, la nouvelle compagne de François Hollande se voit dans un nouveau rôle depuis les résultats de la primaire socialiste. Demain First Lady ?

"J'apprendrais vite !" prévient-elle.Valérie Trierweiler a changé de statut dans les médias. De remplaçante de Ségolène Royal dans le coeur de François Hollande, la jounaliste passe à éventuelle future première dame de France. "Serait-elle déjà en campagne ?" s'interroge le Figaro Madame. Sur son compte Twitter, on sent que l'éventualité de voir son compagnon à la tête de l'Etat lui trotte dans l'esprit.

"Pour moi, c'est lui"

"Puisqu'on me le demande, oui j'ai voté à la primaire. Oui, pour moi, c'est lui" avait-elle lancé en quelques signes presque lyriques le 9 octobre, journée de premier tour des primaires.

Dans l'entre deux tour, celle qui a abandonné son émission politique sur Direct 8 est encore fébrile : "Hommage à Ségolène Royal pour son ralliement sincère, désintéressé et sans ambiguïté".  Valérie Trierweiller joue l'apaisement vis-à-vis de celle qui pourrait la détester.

Dimanche 16 octobre, à peine les votes clôturés, la journaliste tweet, en référence aux mots de François Mitterrand en 1981 "Quelle histoire ! Quelle histoire !!!"

"Laissez-moi le temps d'apprendre"

Celle qui a fait ses classes à Paris Match doit repenser au jour où elle suivait dans un reportage Ségolène Royal qui se rendait à la clinique, enceinte de Flora, la fille de François Hollande. Journaliste sérieuse et intelligente, femme sûre de son charme selon ceux qui la connaissent, Valérie Trielweiller possède les atouts d'une première dame moderne. Il semble que celle qui détrônera peut-être Carla Bruni Sarkozy batte désormais la campagne, prête à se perfectionner : "A mes amis journalistes et photographes, laissez moi le temps. Le temps de comprendre et d'apprendre. Mais j'apprendrais vite!" a-t-elle tweeté dans la soirée du 16 octobre, intriguante mais aisément décryptée...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience