En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Une discothèque sous enquête à cause de Justin Bieber

Article par Jonathan MURCIANO , le 13/07/2013 à 09h48 , modifié le 13/07/2013 à 10h25 0 commentaire

La police de Chicago a ouvert une enquête et veut des explications d'une discothèque de la ville pour avoir laissé entrer dans son établissement le chanteur Justin Bieber.

Pour les fans de films hollywoodiens et les séries américaines, il ne leur a pas échappé que l'âge légal aux Etats-Unis pour entrer dans les night-clubs nocturnes est fixé à 21 ans. Justin Bieber a deux ans de moins et il a réussi à aller danser dans une discothèque de Chicago, nommée Bodi, mercredi dernier. Comme on y sert des boissons alcoolisées et que là encore, une personne de moins de 21 ans n'a pas le droit d'en boire, la police de Chicago a demandé des explications aux responsables de cet établissement nocturne. La veille, l'ancien ou l'actuel petit ami de Selena Gomez (on est perdu avec eux ! - A lire aussi, Justin Bieber et Selena Gomez, la photo qui sème le doute) avait donné un concert dans la ville du mythique basketteur Michael Jordan.

 

Pas d'alcool cette fois-ci


La porte-parole de la police a confirmé que le chanteur canadien figurait sur la liste des témoins sous investigation. La discothèque risque une amende de 1 000 dollars soit 765 euros. Les responsables se sont justifiés sur l'autorisation donnée à Bieber de faire une brève apparition au Bodi. Un de ses amis DJ mixait ce soir-là et aucun verre d'alcool ne lui a été servi. Du côté des représentants de l'interprète de Baby, ils n'ont pas voulu commenter cette nouvelle affaire.

 

Drogue et insultes

 

Ce n'est pas la première incartade du genre pour le Canadien qui accumule les bourdes ces derniers mois. Lors de sa tournée en Europe et une escale en Suède, la police locale avait saisi de la drogue dans son bus lors d'un contrôle. De la marijuana avait été saisie dans son car (A lire aussi : Justin Bieber, la police saisit de la marijuana dans son bus). Plus récemment, une vidéo du site TMZ montrait le jeune chanteur passablement éméché et urinant dans les cuisines d'un restaurant à New York. Dans ces extraits, il s'est même permis d'insulter l'ancien président américain Bill Clinton (A lire aussi : Après son dérapage, Justin Bieber présente ses excuses à Bill Clinton). Il a fini par s'excuser auprès de l'intéressé mais le mal était déjà fait. C'est bien là le problème avec la starlette qui ne sait plus s'arrêter au bon moment.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience