En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Twitter, Valérie Trierweiler et boulettes en série des politiques

Article par , le 20/10/2011 à 11h06 , modifié le 20/10/2011 à 11h33 0 commentaire

Nouveau joujou de comm. des politiques, Twitter sera sans doute l'outil de communication digital préféré des politiques lors de la prochaine campagne présidentielle. A leurs risques et péril ?

En 2007, Ségolène Royal faisait figure de pionnière avec Désir d'avenir, le premier site web participatif destiné aux militants et sympatisants de celle qui était alors la candidate du PS à la présidentielle. Cinq ans plus si vous tapez nicolassarkozy2012.org, vous aurez quelques surprises... Si les grands partis disposent désormais d'un site institutionnel digne de ce nom et d'une page Facebook, le nouveau dada des politiques s'appelle Twitter !

Et comme nos hommes politiques ne sont pas nés avec une souris dans la main,  on observe parfois quelques dérapages et autres ratages Sur Twitter pas de OFF ou de coup de fil après une interview pour rectifier une petite phrase malheureuse mais une instantanéité sans filet.

Les boulettes des politiques

Dernière boulette en date, celle d'Eric Besson et un DM fail malencontreusement envoyé sur le réseaux et vu par ses 13500 followers. L'objet du message ? Non pas la divulgation d'un sondage ultra confidentiel sur la cote de popularité du président, mais un message beaucoup plus personnel "Quand je rentre je me couche. Trop fatigué. Avec toi ?"

Bien qu'effacé rapidement, le tweet a rapidement fait le tour du réseau, retweeté par journalistes et politiques comme Nadine Morano.

Mais le PS n'est pas en reste avec ce tweet de Pierre Moscovici le soir des primaires PS "Les jeux sont faits", tweet qui avait agacé les amis de Martine Aubry.

Autant de dérapages qui commencent à inquiéter les équipes de comm. des deux camps. Aussi quand Valérie Trierweiler, journaliste et compagne de François Hollande, s'emploi à commenter l'intervention de celui-ci chez Marc-Olivier Fogiel, prenant à parti son confrère d'un tweet cinglant, certains amis de François Hollande grincent des dents.

 

Valérie Trierweiler Twitter

 

 

Entre fausses manip, précipitation et petites phrases échangées à la volée, la campagne 2012 sera Twitter compatible ou ne sera pas ! Quant aux tweet coachs, ils pourraient bien venir rapidement seconder des hommes politiques encore peu à l'aise avec ce média.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience