En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Tweet-clash entre Jean-Luc Mélenchon et Valérie Trierweiler

Article par Anna VAN HAKEN , le 15/01/2012 à 13h00 1 commentaire

Jean-Luc Mélenchon et Valérie Trierweiler, actuelle compagne de François Hollande, ont réglé leurs comptes vendredi sur Twitter, sous les yeux médusés des internautes.

C'est la rediffusion d'un extrait vidéo datant d'avril dernier qui a mis dès jeudi soir le feu aux poudres. Après une prestation animée sur le plateau de France 2 Des paroles et des actes, Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche, a été invité par David Pujadas à réagir à ce fameux reportage de Direct 8 signé Valérie Trierweiler, où l'on voit le candidat à la présidentielle discuter de manière badine avec Marine Le Pen dans les couloirs de l'Assemblée nationale. A l'époque, cette vidéo avait déclenché une polémique sur la proximité entre les deux candidats.

Sur le plateau, après la rediffusion de cet extrait, l'homme politique est alors sorti de ses gonds et s'en est violemment pris à l'auteure du reportage, Valérie Trierweiler, actuelle compagne de François Hollande, en remettant en cause son éthique journalistique. "Vous savez qui tenait la caméra ? C'est Valérie Trierweiler ! La compagne de François Hollande. C'est elle qui décide, à ce moment-là de choisir ces trois secondes pour les mettre dans son reportage. J'estime que du point de vue de l'éthique, elle n'a pas fait son travail."

Dans la soirée, Valérie Trierweiler n'a pas cherché à calmer le jeu. Bien au contraire, elle a retorqué au candidat via Twitter : "Trop facile, M. Mélenchon, de parler de piège quand on vous voit si consentant devant les caméras face à Marine Le Pen. Basse polémique."  Et Jean-Luc Mélenchon de lui répondre, du tac au tac, également sur Twitter: "Consentant à quoi ? Bien élevé, simplement."
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience