En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Thomas Hollande, le nouveau Jean Sarkozy ?

Article par Agathe DESCAMPS , le 08/05/2012 à 19h21 , modifié le 08/05/2012 à 20h18 0 commentaire

Le fils de François Hollande et de Ségolène Royal a été surmédiatisé en attendant le discours de son père. A un point tel que les comparaisons avec Jean Sarkozy ont fusé, de toutes parts.

Il a 28 ans. Il est avocat. Et il s'est fait un prénom, à défaut d'un nom, deux minutes à peine après l'annonce des résultats de l'élection présidentielle. Lui, c'est Thomas Hollande, fils de Ségolène Royal et François, est-il bien utile de le préciser.

Car dimanche soir, tous les français qui regardaient France 2 avaient son visage en gros plan sur leur écran. Thomas ému à l'annonce des résultats au QG du candidat socialiste, Thomas qui appelle son papa pour le féliciter, avec le mot papa sur son Iphone en très gros plan, comme ça on est sûr. 

Tout cela sans que le téléspectateur puisse entendre cette conversation qui était, de toute façon, du domaine du privé et de l'intime. Le fils du nouveau président a ainsi servi de "caution Hollande" à défaut de pouvoir filmer le père. A vouloir  faire du direct une priorité, il a fallu meubler. Le principal concerné s'est lui-même "trouvé ridicule" confie-t-il au Lab Europe 1.

C'est aussi Thomas qui raconte la vie de François dans un long entretien publié dans Paris Match cette semaine. Celui qui appelle son père et sa mère par leur prénom, distance politique et vie publique obligent, se souvient ainsi des tennis partagés avec son père qui "adorait aller au supermarché quand ils habitaient Boulogne-Billancourt". Outre le sport, père et fils ont donc désormais la politique - et une victoire -  en commun.

Une exposition médiatique qui n'est pas sans rappeler celle de Jean Sarkozy, fils de, que son père a voulu propulser à la tête de l'Epad en 2009 après que ce dernier ait été élu conseiller général dans les Hauts de Seine, au grand dam de Jean-Christophe Fromentin, installé à Neuilly-sur-Seine depuis des années. Jean Sarkozy a été également élu la même année président du groupe UMP-Nouveau Centre-divers droite du conseil général des Hauts-de-Seine. Son mariage avec Jessica Sebaoun -Darty en 2008 avait aussi été très suivi par la presse, et pas seulement people.

Dimanche soir sur twitter, les moqueries fusaient déjà : Christophe Grébert, blogueur connu de Puteaux, tweetait ainsi :"Je préviens Thomas Hollande que le poste de président de l'EPAD est déjà pris !". Pascal Riché, co-fondateur de Rue89 :"Thomas Hollande omniprésent à la télé : il va finir à la tête de l'Epad s'il ne prend garde... ". "France 2, chaîne publique, serait-elle tombée amoureuse de Thomas Hollande?" s'interroge Pierre Haski, directeur du site Rue 89.

Reste à savoir si Thomas Hollande souhaite se lancer dans la politique. Si le jeune homme a joué un grand rôle dans les campagnes de sa mère puis de son père en gérant la communication internet, il est avant tout avocat. 

Une chose est sûre, un people est né. Célibataire, plutôt charmant avec ses cheveux en bataille et sa barbe de trois jours, nul doute que Thomas H. devrait alimenter de nombreuses colonnes dans les semaines, voire dans les mois ou les années à venir. Un papier lui est consacré dans beaucoup de médias français, que ce soit pour faire son portrait, ou pour critiquer sa médiatisation à outrance. Sur Plurielles.fr aussi, vous avez tout compris !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience