En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

The Voice : le choix se corse pour les coachs

Article par Philippe LATIL , le 21/04/2012 à 23h53 , modifié le 22/04/2012 à 00h46 0 commentaire

Le haut niveau des prestations des talents rend de plus en plus difficile le choix des coachs. Et ce n'est que le début...

Le niveau était déjà élevé depuis les toutes premières sélections puis pendant les battles. Mais ce soir, pour le troisième prime time de The Voice sur TF1, la sélection est devenue impitoyable. Avec les quatre meilleurs talents de chaque équipe, chaque interprétation frôle la perfection. A ce jeu là, la moindre faiblesse élimine impitoyablement son auteur. D'autant que les titres choisis par Jenifer, Louis Bertignac, Garou et Florent Pagny et leurs talents sont pour la plupart des classiques, maintes fois repris, gravés dans l'esprit du public. Ainsi, reprendre le Comme d'habitude de Claude François, Les Portes du pénitencier (House of Rise of sun) de Johnny Hallyday/The Animals ou encore La Foule d'Edith Piaf, est tout simplement impossible. Et pourtant Stéphanie, Stephan et AL.Hy l'ont fait avec brio tout comme Louis avec le périlleux Amsterdam de Jacques Brel ou Atef avec le céleste Hallelujah de Jeff Buckley.

Le niveau, ce soir, était vraiment très haut et plusieurs fois on a senti les coachs bien en peine d'effectuer un choix. Ainsi, l'élimination de Blandine par Garou ressemblait à un crève-cœur tant la jeune femme avait livré une belle prestation sur une chanson de Calogero. Mais la choisir revenait à éliminer Atef ou Jhony Maalouf, auteur d'un grand numéro sur le Bohemian Rhapsody de Queen. Vraiment, on n'aimerait pas être à la place des coachs... Enfin, le show du samedi soir devient encore plus crucial, Jenifer, Florent Pagny, Louis Bertignac et Garou ne se basant que sur la performance live pour faire leur choix. Certains se révèlent meilleurs qu'aux répétitions et facilitent la décision, d'autres sont en deça. Il est alors très dur pour le coach d'éliminer un artiste dont il connaît le potentiel mais dont la prestation n'a pas été aussi excellente que prévue. Mais tel est la règle impitoyable de The Voice : être la meilleure voix au meilleur moment. Et ce n'est qu'un début. Le choix pour les coachs sera encore plus dur la semaine prochaine !

 


 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience