En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

The Voice 3, Jenifer : "J'ai déjà deux gros coups de coeur"

Article par , le 18/01/2014 à 11h51 0 commentaire

Son rôle de coach dans The Voice, son équipe, sa relation avec Florent Pagny, Mika et Garou, Jenifer nous dit tout.

Plurielles.fr Florent Pagny et Garou ont remporté chacun une saison avec l'un de leur talent. Cette année, c'est la vôtre...
Jenifer. Je n'en sais rien. L'objectif, c'est que mes talents se sentent bien et qu'ils essayent d'aller au-delà de The Voice. On ne s'est pas trop mal débrouillé sur les deux premières saisons. Il y a tout de même eu beaucoup de révélations. Beaucoup se sont servis de l'émission comme vitrine. Il n'y a qu'à voir Luc Arbogast, Anthony Touma, Olympe, Amalaya, Al Hy, Sacha, Sonia Lacen... J'ai même appris que Laura Chab montait sur Paris. Certains me demandent des petits conseils et je suis ravie de pouvoir leur répondre.


Comment définiriez-vous votre rôle après trois saisons ?
Je suis là pour soutenir au mieux mes talents, psychologiquement et leur prêter mon oreille musicale pour que l'on revisite ensemble les morceaux. Je veux également qu'ils apprennent à se faire confiance. Je ne suis pas là pour changer les gens. 


Qu'est-ce que cette aventure vous apporte à titre personnel ?
Beaucoup de choses sur le plan humain...  J'ai moins peur de m'exprimer qu'avant. J'ai aussi appris à relativiser en me disant que c'était un jeu. C'est toujours déchirant de devoir choisir entre deux personnes que l'on aime bien. Je marche à l'instinct, au feeling. Même si mes décisions ne peuvent pas faire l'unanimité.


Avez-vous appris à vous barricader au fil du temps ?
J'essaye même si c'est toujours délicat. Je fais en sorte de me faire confiance. Je me dis que ça ne s'est pas trop mal passé même pour des talents qui nous ont quittés tôt dans l'aventure. The Voice leur est forcément bénéfique.


Etes-vous toujours autant surpris par les voix des talents ?
Oui. Je ne suis pas forcément dans la performance vocale. J'ai besoin de sensibilité. J'étais un peu frileuse avant de débuter ces nouvelles auditions à l'aveugle. J'avais peur que certains perdent leur innocence et leur inconscience en connaissant le fonctionnement de l'émission. Et non, j'ai retrouvé tout ça pour mon plus grand plaisir.


Parlez-nous de votre équipe ?
J'en suis très fière. Il y a des personnalités très différentes des autres saisons. J'ai déjà de belles révélations. J'ai déjà deux gros coups de cœur. Après, on verra au fur et à mesure. Je me rappellerai toujours du moment où j'ai dû trancher entre Olympe et Anthony Touma. C'était horrible. Surtout que je suis allée à l'encontre du public. Il fallait que j'assume à ce moment-là. Je m'étais beaucoup attachée à eux deux. Je n'étais vraiment pas à l'aise.
 

Vous êtes la seule femme coach. Un privilège ou un inconvénient ?
Je suis très contente comme ça. Parfois je me dis que ça aurait été chouette d'avoir une autre fille à mes côtés. Mais je ne me sens pas seule. J'ai un côté garçon et Florent Pagny, Garou et Mika ont un côté féminin. 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience