En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Yoann Fréget, gagnant de The Voice 2 : "Mon album, c'est hors de question qu'il ne me ressemble pas !"

Article par Angélique JURQUET , le 20/05/2013 à 15h18 , modifié le 20/05/2013 à 19h42 0 commentaire

Il est le grand gagnant de la saison 2 de The Voice. Sentiments après sa victoire, projets, affinité avec son coach Garou, 2 jours après sa victoire, Yoann Fréget se confie à Plurielles.fr.

Plurielles.fr : Vous attendiez-vous à cette victoire ?

Yoann Fréget : Depuis le début de l'aventure, j'ai toujours cru que c'était possible, après, évidemment, on ne contrôle pas la réaction du public. La seule chose que je pouvais faire c'était attendre et voir ce qui se passe, il semblerait que ça ait bien fonctionné !


Plurielles.fr : Quel effet ça vous a fait d'entendre votre nom au moment fatidique samedi ?

Y.F : J'ai ressenti une grande joie parce que tout au long de cette aventure j'avais en tête de gagner. J'étais déjà artiste avant The Voice et je savais que dans tous les cas ça continuerait même si je n'avais pas remporté la victoire. Pour moi, la musique c'est un message d'espoir adressé aux gens, quelque chose qui peut les apaiser, leur faire du bien, les élever en quelque sorte.


Plurielles.fr : Est-ce que cette victoire vous la considérez comme une revanche sur la vie, sur votre bégaiement ?

Y.F : Non, parce que j'aime la vie, je n'ai pas de revanche à prendre ni sur elle, ni sur les gens. Mais c'est une victoire dans le sens où pour en arriver là j'ai dû dépasser des peurs mais aussi le poids du regard des autres.


Plurielles.fr : Le public vous a plébiscité avec 28% des votes, qu'est-ce que ça fait de se sentir supporté?

Y.F : La reconnaissance du public me procure une grande joie d'autant plus que j'ai toujours été moi-même, d'ailleurs il en sera de même pour l'album que je compte sortir : il sera à mon image.


Plurielles.fr : Quel est votre plus beau souvenir de l'aventure The Voice ?

Y.F : Il y'en a tellement ! A chaque émission j'ai vécu des moments incroyables ! Chaque samedi soir, quand je chantais, c'était comme un moment de communion avec le public, même derrière sa TV car je suis quelqu'un de très sensible. Après, l'un des moments les plus forts que j'ai vécu c'est quand j'ai interprété "Vole" de Céline Dion, car ça faisait longtemps que je n'avais pas chanté en français.


J'ai aussi ressenti une grande émotion, ce samedi, quand j'ai chanté "Earth Song" de Michael Jackson. Ce tube du roi de la pop, j'ai choisi de l'interpréter car je suis un amoureux de la nature et je voulais rendre hommage à la terre.


Enfin, évidemment, l'un de mes plus beaux souvenirs de l'aventure The Voice restera mon duo avec mon coach, Garou, sur "Amazing Grace".


Plurielles. fr : Comment vous sentez-vous à J+2 de la victoire ?

Y.F : Je suis serein c'est étrange parce que les choses s'accélèrent. Je suis comme à bord d'une locomotive mais je suis à ma place donc je ne suis pas stressé. The Voice, c'est une si belle aventure !


Plurielles.fr : A présent, quels sont vos projets ?

Y.F : Il y a d'abord la tournée The Voice, on est tous très contents de partir à la rencontre du public français donc ça va déjà me prendre pas mal de temps. Puis je vais commencer à travailler sur mon album auquel je pense depuis longtemps même avant de commencer l'aventure The Voice, là c'est le moment de s'y mettre ! C'est très enthousiasmant !


Plurielles.fr : Justement cet album va-t-il vous ressembler ?
Y.F : Alors ça c'est sûr ! C'est même hors de question qu'il ne me ressemble pas ! Pour moi la musique, et je pense que le public l'a compris, c'est une véritable quête d'authenticité. Pour cet album, je suis à la recherche de collaborations, notamment avec de bons auteurs-compositeurs. J'espère rencontrer des personnes en accord avec cette authenticité pour qu'il n'en ressorte que du positif. On va tout faire pour que cet album soit excellent, je ne le bâclerai pas, s'il n'est pas prêt, il ne sortira pas ! 


Plurielles.fr : Vous parlez de collaboration pour votre album, y'en aura t-il une avec Garou ?

Y.F : Je n'ai pas besoin de lui demander puisqu'il m'a proposé d'y participer. En plus d'avoir d'excellentes relations professionnelles, il est devenu comme un ami. Je sais qu'il est capable de me booster. Et puis c'est évident que je garderai contact avec lui quoi qu'il arrive. Il a été mon coach, il a été là, il m'a soutenu. Pour moi le rôle d'un coach c'est de réussir à faire sortir tout le talent et la richesse d'un artiste sans le dénaturer et c'est ce que Garou est parvenu à faire avec moi, je lui en suis extrêmement reconnaissant.


Plurielles.fr : Avec le recul qu'est-ce que The Voice vous a apporté ?
Y.F : Même si je n'étais pas connu, j'existais en tant qu'artiste avant l'émission qui a donc été, pour moi, comme une sorte de continuité. The Voice ne m'a pas métamorphosé mais j'ai beaucoup appris : j'ai notamment énormement progressé au niveau vocal et ça m'a apporté encore plus d'inspiration.


Plurielles.fr : Enfin, en un mot si vous deviez définir l'aventure The Voice ce serait...

Y.F : "Réjouissant"...

 

 


 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience