En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

The Voice 2 : Nikos "Jenifer, c'est une maligne" (Interview)

Article par , le 02/02/2013 à 11h00 , modifié le 12/08/2013 à 18h43 0 commentaire

Nikos Aliagas est, pour la deuxième année consécutive, aux commandes de The Voice 2. Il nous livre ses premières impressions sur le show musical qui débute ce samedi soir.

Que pouvez-vous nous dire sur cette deuxième saison de The Voice ?
J'ai, une fois de plus, été bluffé par le niveau des talents. Cette année encore, on a eu des personnages atypiques, des personnalités émouvantes. Parfois, je me surprends à être spectateur de ma propre émission.  
 
Karine Ferri vous a rejoint sur l'émission. Elle recueillera les impressions des talents après leur prestation. L'avez-vous coaché ?
Karine, c'est une bonne camarade. Elle a une empathie naturelle. Elle aime les gens et ça se voit. Elle a vraiment sa place dans l'émission. Je ne lui ai pas donné beaucoup de conseils mais je l'ai beaucoup embêté. Il m'arrive de la titiller, de lui dire des gros mots dans l'oreille pour la détresser et la faire rigoler.  
 
Quel coach vous a le plus étonné cette année ?
Jenifer, c'est une maligne. Faites très attention à elle, elle n'a pas dit son dernier mot.

Entre les tournages d'Après le 20h, c'est Canteloup, de 50 min inside, The Voice et votre petite fille, vous vivez à 200 à l'heure...   
J'ai un rythme très chargé. Je travaille près de 20 heures par jour en ce moment. Avec moi, la question, ce n'est pas de travailler plus pour gagner plus, c'est de tenir tout simplement. Vous pouvez être crevé en rentrant chez vous à 2-3 du matin, après l'enregistrement d'une émission, une fois que vous prenez votre bébé dans les bras, vous n'êtes plus fatigué. Ma fille m'apporte beaucoup de sérénité. Je suis fier d'être papa.  
 
Vous arrivez tout de même à dormir quelques heures par jour, rassurez nous...
Je m'endors beaucoup plus facilement. Je fais des siestes quand je peux dans la journée, un peu partout dans les studios. Il arrive que Nicolas Canteloup me retrouve par terre ou affalé sur un bout de canapé. Il se fiche de moi d'ailleurs.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience