En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Sylvie Tellier : "Je n'ai pas sombré dans le baby blues"

Article par Léa BORIE , le 07/05/2014 à 11h40 0 commentaire

Sylvie Tellier, s'est livrée sur dans le Gala de cette semaine au sujet de sa dernière fille, Margaux. Zoom sur le bonheur en famille de Sylvie.

Sylvie Tellier a choisi les pages de Gala pour présenter sa petite fille. Avec en titre "Elle nous présente Margaux, 1 mois, le magazine dévoile ainsi en exclusivité des clichés de la jeune maman et de son enfant, ainsi qu'une interview confidence. L'ex-Miss France, couronnée en 2002, parle ainsi sans secret de la nouvelle venue dans la famille et de la relation de sa petite dernière avec Oscar son premier enfant.

 
Elle raconte par exemple que c'est le papa qui a choisi le prénom de sa fille, déjà surnommée "Miss Margaux" par les fans. Ceci dit, ce prénom lui convient tout à fait comme elle le confie au magazine : "le château-margaux est mon vin préféré. Puissant, élégant, avec une belle robe". Marquée par le monde des Miss, elle explique : "c'est un peu ma princesse. Je lui léguerai mes robes et ma couronne. Miss France, ça perpétue une image de la féminité que j'aimerais lui transmettre".
 
Sur les clichés, Sylvie Tellier apparait toujours aussi rayonnante, sans l'ombre d'une cerne. Et pour cause : "ma fille fait ses nuits, de 23 h à 6h, depuis le retour de la clinique", raconte-t-elle, estimant avoir de la chance. Qui plus est, contrairement à son premier accouchement, elle a cette fois-ci pris ses jours de congés maternité. Elle affronte aujourd'hui la vie plus sereinement qu'à l'époque où elle avait dû gérer le départ de Geneviève de Fontenay. La directrice du concours Miss France explique qu'elle n'a pas "sombré dans le baby blues comme pour Oscar (...). Parce c'est la deuxième fois, je l'assume à fond. Je me définis comme une maman louve", résume-t-elle.

 
Ceci dit, la "patronne" des Miss, comme l'appelle Gala, n'a laissé les rênes à aucune autre Miss en son absence. "Les filles ne se sont pas bousculées : mon job ne les fait pas rêver. Elles ont plutôt des envies de télé, de cinéma, de mannequinat (...). Ce rythme ne tente pas grand monde" a-t-elle confié. Nous pouvons donc nous attendre à la retrouver très vite pour les nouvelles élections... 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience