En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Sliimy, le nouveau phénomène musical au son édulcoré

Article par , le 10/04/2009 à 12h39 , modifié le 15/04/2009 à 15h11 1 commentaire

A 20 ans et après une reprise de Britney Spears et un single intitulé "Wake up" en passe de devenir un tube, Sliimy vient de sortir "Paint your face", son premier album. Retour sur un phénomène musical made in web.

On ne parle que de lui. Sliimy est partout, à la radio et à la télé, alors qu'il vient tout juste de sortir son premier opus, Paint your face, le 6 avril dernier. Encore un petit chanteur de plus penserez-vous ? Oui, mais pas tout à fait non ? Sliimy a un style, une gueule, un son qui font qu'il est lui et personne d'autre.

Voilà un petit moment que ce jeune Stéphanois de 20 ans qui a choisi le pseudo Sliimy - avec deux i, "juste pour faire sourire" - fait parler de lui sur le web. Fin 2008, il a la brillante idée de reprendre le tube Womanizer de Britney Spears en le recalibrant à sa sauce : mélodie plus soft, accent fluide et ambiance sucrée, le tour est joué. C'est tellement bien réussi que le 28 décembre dernier, Sliimy a l'immense privilège de retrouver le clip artisanal qu'il a concocté pour sa reprise sur le site de l'intraitable critique des people Perez Hilton. Banco, à 20 ans tout ronds, la notoriété de Sliimy dépasse déjà les frontières de l'hexagone.
 
Sliimy c'est donc une gueule. Avec ses airs de Mika (il se dit flatté par la comparaison), Sliimy a toujours cultivé sa différence et assumé les moindres traits de sa personnalité. Lors d'une interview accordée au journal 20 Minutes, il déclarait au sujet du drapeau que l'on aperçoit dans le clip de son tube Wake up : "En fait, c'est juste les couleurs de l'arc-en-ciel qu'on voit. On dirait en effet que c'est le drapeau gay. Mais ce n'était pas intentionnel ! Par contre, je n'ai aucun problème à dire que je suis gay. Je l'assume et ne tiens pas à me cacher. Je veux rester moi-même, et si ça ne plaît pas à tout le monde, tant pis". Silhouette longiligne glissée dans un slim, grosses lunettes qui lui mangent le visage et cheveux ébouriffés, le jeune chanteur n'a jamais réussi à se fondre dans un moule. Ne serait-ce pas le secret de sa réussite ?
 
Ses influences sont diverses : sa famille, Lily Allen (avec qui il possède une connivence artistique flagrante), Gossip Girl, Amy Winehouse, MGMT, Le Journal d'Anne Franck, Colette, les Beatles... Il y a dans l'esprit de Sliimy, autant de couleurs que d'inspirations variées.

A l'heure où on nous rabâche les oreilles avec la crise financière et les grèves dans les universités, l'album de Sliimy et son tube Wake up sont un petit concentré de légèreté. Certes le style musical paraîtra beaucoup trop pop aux puristes, mais il faut bien reconnaître que Sliimy possède un vrai talent pour capter toutes les modes quelles qu'elles soient. Ceux qui voudront juger peuvent d'ores et déjà se précipiter sur la billetterie du festival Rock en Seine. Sliimy y assurera en effet un concert le dimanche 30 août 2009, le même jour que Prodigy, Eagles of Death Metal et MGMT... La carrière de Sliimy ne fait que commencer.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience