En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Shakira : sa chanson " Loca " est en fait un plagiat

Article par , le 21/08/2014 à 13h46 0 commentaire

Véritable tube de l'été 2010, le morceau " Loca " de Shakira vient d'être qualifié de " copie illégale " par la justice américaine.

Shakira, copieuse et voleuse ? D'après la justice américaine, la réponse est oui. A l'issue d'un procès en violation de droits d'auteur, un juge de New-York a déclaré ce mercredi 20 août, dans un rapport long d'une quarantaine de pages, que le tube de la chanteuse « Loca » est en réalité une « copie illégale » de la chanson « Loca Con su Tiguere ». Ce morceau a été écrit et composé par l'artiste dominicain Ramon Arias Vasquez en 1998.

Lors du procès qui s'est tenu entre juin et juillet dernier, le chanteur-compositeur a affirmé avoir écrit sa chanson entre 1996 et 1998. Le morceau avait été enregistré sur une simple cassette, qui a d'ailleurs été produite lors du procès. Puis, « Loca con su Tiguere » avait été repris par un artiste local, Edward Edwin Bellou Pou, connu sous le nom de « El Cata », et qui en avait fait un véritable succès en République Dominicaine en 2007. L'homme, par la suite représenté par la grande maison de disques Sony, avait affirmé que cette chanson était de sa propre création.

Shakira pour sa part a sorti deux versions du morceau sur son album « Sale el Sol » en 2010. La première en anglais, l'autre en espagnol. Toutes deux étaient des versions de la chanson enregistrée par El Cata. « Loca » était devenu un tube en un rien de temps, le single s'était même vendu à cinq millions d'exemplaires. La maison de disques possédant les droits sur les chansons de Ramon Arias Vasquez, Mayimba Music, avait porté plainte contre Sony et plusieurs de ses entités en 2012 pour violation de droits d'auteur. Si le magistrat new-yorkais a estimé que « Loca » chanté par Shakira dans sa version espagnole était une copie illégale du morceau du dominicain, il a cependant jugé que la version anglaise du single était une création et ne rentrait pas dans la catégorie « violation de droits d'auteur ».

Pour l'instant, Shakira n'a pas réagi à l'annonce du jugement.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience