En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Sex and the City : Kim Cattrall "manque totalement d'assurance"

Article par Esther Bay , le 05/01/2010 à 13h17 0 commentaire

Contrairement à son personnage dans Sex and the City, Kim Cattrall confie qu'elle ne se sent pas du tout sûre d'elle ! Et dire que Samantha multiplie les conquêtes...

Qu'on se le dise : Kim Cattrall n'est pas du tout comme Samantha, son personnage mangeuse d'hommes dans Sex and the City ! Changer d'homme comme de robe courte et moulante, très peu pour elle !

 

"Je ne pourrais pas aller dans un bar, et me trouver un mec - c'est tellement étranger à ma manière d'être, ce n'est même pas dans mon hémisphère", dit en plaisantant Kim Cattrall au magazine Mail on Sunday's You, repris par Ok.

 

Et si la belle actrice de 53 ans ne va pas draguer les mecs dans les bars, c'est pour une bonne raison : "Je manque totalement d'assurance ! C'est un comportement prédateur, et je ne me considère pas comme une chasseuse. A dire vrai, j'ai parfois l'impression d'être celle qui est poursuivie !", explique Kim Cattrall.

 

Depuis peu la blonde héroïne de Sex and the City est à nouveau sur le marché des célibataires, puisqu'elle est séparée d'Alan Wyse. Mais elle n'en a pas vraiment profité : "J'étais tellement occupée depuis qu'on a rompu, que je n'ai pas vraiment eu le temps de m'y faire. Je commence à re-sortir, c'est sympa."

 

Kim Cattrall s'amuse de voir chacun de ses amis mâles présentés dans les médias comme étant son copain : "C'est très difficile de garder tout ça privé. Dès que tu sors pour un verre ou un dîner, peu importe avec qui tu es il devient ton dernier petit ami en date. Ce qui est plutôt drôle pour mes amis gays !"
En tout cas avec son image de bombe sexy - même pour son âge, pas de doute que la belle blonde trouvera vite un nouveau copain...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience