En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Secret Story 7 : Julien, triste et nostalgique avant le prime

Article par Jonathan MURCIANO , le 19/07/2013 à 15h59 , modifié le 19/07/2013 à 16h06 0 commentaire

Lors de la soirée des nominées jeudi et du discours d'Anaïs devant tous les habitants, Julien a pris conscience qu'il pouvait perdre lors du prime celle avec qui il a partagé ses meilleurs moments dans la maison.

Julien serait-il finalement un homme au cœur tendre ? Sous ses airs de gros dur et ses discours un peu macho sur sa vision du couple, le jeune homme brun s'est rendu compte qu'il s'est peut-être emporté la veille lorsqu'il a reproché à Anaïs, sa petite amie, de lui manquer de respect alors que lui-même drague ostensiblement Emilie sous les yeux de la Marseillaise depuis quelques jours. "Il ose dire que je lui manque de respect alors que je ne fais rien. J'ai l'impression qu'il ne comprend pas ce que je veux lui dire. Pour lui, cela ne signifie rien le fait de parler toute la journée à Emilie. Pour moi, ça, c'est un manque de respect. Pour lui, non !", a confié Anaïs à sa copine Alexia (A lire aussi, Secret Story 7 : Julien et Anaïs ne se parlent plus).

Nominée depuis mardi en compagnie de Sonja et d'Alexia, Anaïs passe peut-être ses derniers instants dans la Maison des secrets avant le fatidique prime de vendredi soir. Lors de la soirée de jeudi, elle a écrit un discours qu'elle a lu devant tout le monde. Ses mots touchants ont bouleversé son auditoire surtout les membres de ce clan. Elle a eu le droit à un gros câlin de la part d'Eddy. "Quand tu as pris la parole, j'ai vu Julien pleurer", lui certifie le jeune homme.

Caché et isolé sous la couette

Julien a été visiblement ému lui aussi. Nostalgique, il est parti s'isoler dans son lit en pensant peut-être aux bons moments passés en compagnie d'Anaïs au sein de la maison après avoir joué les faux frère et sœur pendant les premiers jours de l'aventure. S'il conserve son sens de l'humour avec ses copains, il reconnaît qu'il va devoir s'expliquer avec sa pétillante brune avant le prime de vendredi : "J'irai la voir plus tard. Je n'aurais pas dû réagir comme cela. Il va falloir que j'y aille mais je ne veux pas tomber en larmes comme un gamin de 14 ans." Et pourquoi pas ? Ne serait-ce pas la preuve de son attachement profond pour sa Marseillaise adorée ?


Le coup de blues de Julien :

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience