En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Secret Story 7, Benjamin Castaldi : "Cette année, on a misé sur la spontanéité"

Article par , le 15/05/2013 à 14h57 , modifié le 15/05/2013 à 16h09 0 commentaire

A quelques semaines du lancement de Secret Story 7 - le 7 juin - Benjamin Castaldi nous en dit un peu plus sur le casting de l'émission.

Dans quel état d'esprit vous sentez-vous à quelques semaines du lancement de Secret Story 7 ?
Comme chaque année, je suis très motivé. Je sais que le rythme va être intense. Du coup, j'essaye de m'entretenir le mieux possible en faisant du sport, en me couchant tôt le soir et en mangeant de manière saine.


Avez-vous vu les candidats ?
Non. Je préfère avoir la surprise, comme les téléspectateurs. Ca me permet d'être plus spontané au moment du lancement de l'émission. 


Que pouvez-vous nous dire à leur sujet ?
Ils ont tous très envie de participer à l'émission. Cette année, on a misé sur la spontanéité. L'année dernière, il y avait quatre-cinq candidats qui n'étaient pas très motivés. C'est embêtant lorsque l'on doit pousser des candidats à jouer... Je préfère un candidat spontané qui a un secret faible plutôt qu'un candidat pas très motivé, qui a un secret fort. Finalement, ce n'est pas le secret qui fait la différence. 


Nadège vous a rejoint dans l'équipe de l'After Secret. Quel rôle aura-t-elle ?
Elle sera là pour décrypter ce qu'il se passe dans la maison. Elle a participé à l'émission. Elle connait mieux que tout le monde les émotions que peuvent ressentir les candidats. C'est une fille sympa, simple, comme tout le monde...


Auriez-vous été un bon candidat ?
J'aurais été un tueur (Rire). Avec toutes ces filles, j'aurais certainement été comme une abeille avec son pot de miel. (Rire). Je ne sais pas si j'aurais supporté l'enfermement sur le long terme. Il faut être fort psychologiquement.


On a entendu dire que votre demi-frère aurait pu participer à l'émission...
Il y a un moment, on y a pensé. Finalement, je suis bien content qu'il ne fasse pas partie du casting. Ce n'est pas évident de voir les membres de sa famille à la télévision. J'étais gêné de voir mon père à l'écran quand il a participé à la Première compagnie.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience