En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Secret Story 5 : Zelko, "C'est que du bonheur"

Article par Maxime CLAUDEL , le 15/10/2011 à 04h18 , modifié le 15/10/2011 à 08h25 7 commentaires

Grand favori mais aussi grand perdant de Secret Story 5, le jumeau grande gueule Zelko revient sur son aventure et sur son bonheur au sortir de l'émission.

Plurielles.fr : Zelko, comment évaluez-vous votre degré de déception ?
Zelko : En fait, je ne suis pas du tout déçu. J'ai été déçu sur le coup, 1min30 mais c'est que du bonheur maintenant. Ce n'est qu'un jeu, ça va, c'est pas la mort. Vraiment, c'est que du bonheur !

 

Pensez-vous que personne à part vous ne méritait la victoire ?
C'est la France qui vote, moi j'estime avoir gagné le jeu donc il n'y a pas de problème franchement. Là, je suis sorti, je kiffe et c'est que du bonheur !


Votre aventure a-t-elle un goût amer à cause de cette défaite ?
Quand t'es dans la Maison, tout ce que tu veux c'est gagner mais une fois sorti tu reviens à la réalité et voilà tu profites. Donc non, je ne regrette rien. C'était super.


Vous êtes passé plusieurs fois dans le sas. A chaque fois vous avez été sauvé. Pourquoi ?
Je pense que le public me kiffait. Marie a fait les bons sas au bon moment. Mais il faut respecter. C'est la France qui choisit.


Le gagnant de Secret Story c'est celui qui fait le plus de buzz médiatique ou celui qui remporte les 150 000 euros ?
Franchement, je ne voulais pas faire du buzz. Maintenant, j'ai la conscience tranquille et je ne regrette absolument rien.


Êtes-vous aussi exubérant à l'extérieur de la Maison ?
Je suis exactement pareil à l'extérieur. Après je le dis et le répète, ce que l'on ressent dans la Maison et à l'extérieur, ça n'a strictement rien à voir.


Comment avez-vous fait pour tenir sans votre frère, avec qui nous n'avez jamais été séparé plus d'une semaine ?
Je savais que j'avais Geof, Ayem et Morgane, les trois personnes avec qui j'ai eu le plus d'affinités. Au début c'était dur, j'ai pleuré mais je savais que c'était six semaines à tenir, j'ai tenu pour lui. Ce qui était une faiblesse s'est transformé en une force. Et puis je le revoyais dans le sas, je voyais qu'il souriait donc ça ne m'a pas posé problème.


Êtes-vous fier de vos quatorze semaines dans la Maison des secrets ?
Je n'ai vraiment aucun regret. J'ai été authentique et je pense que ça a payé.


Quel est le plus grand regret de Zelko, car il y en a forcément un ?
Ne pas avoir fait l'aventure avec mon frère, surtout que c'est moi qui l'ait éjecté.

Qui allez-vous revoir à l'extérieur ?
Tout le monde.


Même Marie et Geoffrey ?
Ca va, ce n'est qu'un jeu. C'est comme une partie au football, tu perds et après tu recommences et tu rigoles à nouveau avec tes potes.


Vous dites être un "parasite". Pensez-vous avoir changé grâce à Secret Story ?
J'espère ne plus être un parasite vis-à-vis de mes parents. J'ai quand même gagné 40000 euros et mon frère a commencé à faire des choses.


Qu'est-ce que vous conseilleriez aux prochains candidats ?
Je pense qu'il faut rester soi-même. En restant moi-même, j'ai réussi à finir deuxième. Pas mal non ?


Quels sont vos projets ?
Je vais faire une BD. Je suis trop pauvre pour faire un film et ça parlera de super-héros, forcément.

 

Propos recueillis par Maxime CLAUDEL
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience