En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Secret Story 5 : Marie, "J'assume mes émotions"

Article par Maxime CLAUDEL , le 15/10/2011 à 04h37 , modifié le 15/10/2011 à 08h23 9 commentaires

Marie, la Barbie de la Maison des Secrets, a battu le super-héros Zelko lors de la finale. Avec nous, elle revient sur son parcours et son couple.

Plurielles.fr : Marie, on imagine que vous êtes comblée ?
Marie : J'ai encore beaucoup de mal à réaliser. Pour couper les ponts, ce n'est pas évident, il va falloir retourner dans la réalité et là on est pris dans un énorme tourbillon. Mais je suis très, très heureuse.


Rester en couple et gagner, vos objectifs sont-ils accomplis ?
C'est le plus grand rêve et c'était inespéré. Etre en finale tous les deux, c'est déjà grandiose. Les paris sont gagnés. On est entrés ensemble et on ressort ensemble.

 

Votre aventure a été difficile... Ces 150 000 euros sont-ils une forme de récompense méritée ?
Oui, j'estime les avoir mérités car j'ai pris conscience de mes ressources et de mes limites. Et, surtout, je me suis battue jusqu'au bout.

 

Qu'est ce que vous allez faire de tout l'argent récolté, cagnotte comprise ?
Geoffrey va garder sa cagnotte. Quant à moi, je vais penser à ma famille, je vais offrir un voyage a mes parents car j'étais encore une petite fille qui dépendait beaucoup d'eux. Avec Geoffrey, on va pouvoir concrétiser notre projet professionnel, on avait des difficultés, on n'arrivait pas à trouver un local. Cette grosse somme va nous aider.

 

Comment prenez-vous les critiques acerbes des habitants, suite à votre victoire ?
Je n'en veux à personne, cela reste un jeu et on commet tous des erreurs. On n'est pas des acteurs, on ne réfléchit pas pendant des heures et des heures. Certaines stratégies peuvent déplaire. Mais je peux comprendre leur réaction.


Au final, est-ce que vous pensez que votre couple en sort grandi ?
Oui, considérablement. Geoffrey est quelqu'un qui se remet très peu en question et là il a pris conscience de ses sentiments, de choses vis-à-vis de moi. Cette aventure n'apportera que des bonnes choses, on va évoluer positivement. On est inséparables et indestructibles.

 

Qu'auriez-vous fait en cas de rupture ?
J'aurais continué l'aventure, je me serais battue jusqu'à la fin. Mais je sais que Geoffrey est quelqu'un de posé, qui sait prendre du recul.

 

Est-ce difficile ou facile de partager un secret à quatre ?
D'un côté, cela permet d'adapter des stratégies, de brouiller les pistes mais il faut savoir garder un oeil sur quatre personnes en même temps, c'est à double tranchant. Au final, on est trois sur quatre à être finalistes. C'est une belle victoire.

 

Quel candidat vous a le plus déçu ?
Personne en fait. Car on est dans un jeu basé sur le mensonge et la trahison. Je ne connais que les joueurs, pas les personnalités. Et je suis sûre qu'elles sont toutes belles. Personne n'est critiquable, on fait comme on peut.

 

Qui allez-vous revoir à l'extérieur ?
J'espère revoir tout le monde, je ne suis pas rancunière. Le jeu est terminé, retour à la vie normale.


Votre sensibilité vous a souvent fait défaut... Qu'en pensez-vous ?
Je suis quelqu'un d'entier, d'authentique. Je suis à fleur de peau, c'est mon tempérament mais je ne pleurs pas autant dans la vie de tous les jours. Dans la maison, toutes les émotions sont amplifiées, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. J'assume mes émotions.


Comment avez-vous fait pour tenir ?
Je me le demande... J'ai pris conscience de mes forces, de mes ressources et j'ai repoussé mes limites.

 

Propos recueillis par Maxime CLAUDEL


 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience