En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Secret Story 4 : Interview exclusive de Angela Lorente "Zahia dans Secret Story ? Je vous réserve une surprise vendredi soir !"

Article par , le 05/07/2010 à 17h09 , modifié le 05/07/2010 à 17h27 0 commentaire

Rencontre avec Angela Lorente, directrice de la télé réalité et du développement à TF1 ! C'est à elle que l'on doit le Loft, L'ile de la tentation, Secret Story...

Depuis quelques jours les rumeurs se multiplient à l'approche de Secret Story 4 : on parle d'Alessandra Paressant, d'un policier, d'un ex de Emilie de Secret Story 3..., avez-vous peur des fuites ? Quelle est votre stratégie ?
L'émission s'appelle Secret Story, c'est normal de vouloir garder nos secrets. On ne va quand même pas tout dire avant le début de l'émission ! C'est comme un grand chef qui donnerait ses recettes ! Les fausses rumeurs, c'est marrant, cela fait partie du buzz. Le secret suscite des interrogations, du désir. Mais à propos de Secret Story 4 on raconte tout et n'importe quoi, il y a beaucoup de n'importe quoi. (sourire)

Que pensez-vous de Jean-Claude Elfassi qui sur son blog prétend donner des infos sur le casting. Il aide le programme ou le dessert ?
Ça fait partie du système. La presse, la radio, beaucoup vivent du programme, cela ne me gêne pas, cela fait partie du jeu.

Secret Story 4 commence dans quelques jours, le casting est-il bouclé ?
Oui à partir de dimanche, les candidats seront au secret dans un hôtel

Qu'est-ce qu'un bon casting ? Y a-t-il des recettes ?
Faire un casting, c'est très compliqué et passionnant. On essaie de trouver des fortes personnalités, des secrets forts. La difficulté c'est d'avoir des secrets et des personnalités fortes et complémentaires. Cette année, les secrets sont forts, les personnalités aussi ! C'est un casting très générationnel.
Mais il n'y a pas de recette ! Il y a une partie d'intuition . Il y a des personnes qui crèvent l'écran, qu'on a envie de voir, qui ont de la personnalité... On parie sur des personnes... Ce que je peux vous dire c'est que les candidats ont du charisme, ils représentent les jeunes d'aujourd'hui. Ils ont des secrets qui ont du sens. Après on croise les doigts pour que la magie opère...


La bimbo c'est une figure imposée en télé réalité ?

Est-ce qu'il y a aura une bimbo dans Secret Story ? Vous verrez... L'an dernier il y avait Angie c'est vrai. On peut se passer de bimbo mais pas de personnalité... Il doit y avoir quelque chose de sulfureux, c'est vrai !

Comment se passent les castings ?
Avec Endemol le producteur, il y a deux façons de faire des castings. La première façon c'est ce qu'on appelle la casting machine, c'est le casting bande annonce, relayé sur TF1.fr et par les bande-annonces antenne. Cela fonctionne pour ceux qui veulent participer à Secret story et qui s'inscrivent. Ensuite Endemol les contacte et on voit.
L'autre façon de faire, c'est le casting sauvage. La méthodologie est différente. Là c'est nous qui recherchons certains profils, qui correspondent à des faits de société... L'an dernier, on voulait quelqu'un qui avait survécu au tsunami, on l'a cherchée... On veut des choses fortes, des choses sociétales, cela ne suffit pas d'avoir un secret et de vouloir faire Secret Story.

Quelle est la spécificité des candidats par rapport aux autres années ?
Les candidats sont très joueurs, ils connaissent les règles de la télé réalité, ils s'amusent... D'ailleurs, on a beaucoup misé sur l'aspect ludique cette année : il y a plein de secrets dans la maison. Le programme est très feuilleton et très ludique. Ludique pour les candidats et pour les téléspectateurs qui connaissent le secret des candidats.
La maison est un personnage à part entière du jeu, quelles sont les nouveautés ?
Tout est nouveau ! Avec Michèle Sarfati, la décoratrice, on a travaillé sur une vraie proposition esthétique. Dans le style c'est très Tim Burton, très « op part » avec des trompe l'œil dans l'espace. On s'inspire du cinéma, des séries, on travaille vraiment sur l'aspect créatif du programme. Le générique sera une tuerie. Artistiquement, on se renouvelle chaque année. On doit tenir ce pari là.

Certains regrettent la fin du flux 24/24...
Cela nous permet d'avoir un contrôle et d'éviter les dérapages mais ce n'est pas un contrôle éditorial. On ne cachera pas les bons moments ! Les choses importantes, on les mettra bien sûr !

En parlant d'audience... Vous avez pensé à faire entrer Zahia ?

(Sourire) Je ne peux pas répondre. Je réserve une surprise vendredi.

Etes-vous stressée à J-7 ?
On espère tous que ça va prendre ! Beaucoup de personnes travaillent avec passion sur le programme, la mécanique est prête, le casting aussi ! Après on ne sait jamais ce qui va se passer !

Secret Story 4 commence déjà sur le web...

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience