En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Scandale à Buckingham Palace : le Prince Harry flirte avec une star de la télé-réalité !

Article par Eloïse TROUVAT , le 20/12/2010 à 12h05 , modifié le 20/12/2010 à 12h14 0 commentaire

Scandale au royaume de Sa Majesté : le prince Harry est soupçonné d'avoir flirté avec une starlette d'une télé-réalité américaine de 13 ans son ainée...

Le mariage féerique du Prince William et de Kate Middleton ne suffit plus à remplir les pages avides des tabloïds britanniques qui ont soif de scandales. Heureusement le prince Harry est là pour rappeler que la couronne d'Angleterre n'est pas un joli conte de fée mais plutôt une succession de divorces et de scandales peu glorieux.

Le fils cadet de Lady Di vient à nouveau de commettre un faux-pas et respecte de ce fait la tradition familiale. Accrochez-vous bien : le Prince Harry, héritier de cette chère Queen Elizabeth, se serait encanaillé avec une starlette d'une télé-réalité américaine, une certaine Catherine Ommanney de 13 ans son ainée. Une idylle qui ne serait pas vue d'un très bon œil par Buckingham Palace car la demoiselle en question est une roturière et mère de deux enfants. Pas très classe tout ça !

Le flirt, qui remonterait à 2006, a déjà fait la une de la presse à scandale. Sauf que cette fois-ci, une nouvelle preuve vient alourdir le dossier de ce cher Harry. La nounou, Monica Herrero, s'est un peu trop confiée au Daily Mail : « Quand je vivais avec Catherine, une voiture avec un chauffeur est venue pour elle deux fois, et sa fille me disait « C'est la voiture que le prince Harry a envoyé pour Maman ». Une « Maman » très appréciée du jeune prince si on en croit les confessions de la nounou : « Même si c'était ma patronne, elle me racontait sa vie. Elle m'a montré des messages que le Prince Harry lui envoyait. Il disait qu'il voulait lui prendre la main et voyager autour du monde. ».

Du côté des principaux intéressés, on a la mémoire courte. À Buckingham Palace, on opte pour le silence et le mystère tandis que chez Catherine Ommanney on s'active à démentir la rumeur : « Ce ne sont que des mensonges, j'ai viré Monica Herrero qui n'était pas fiable. ».

Simples rumeurs ou vérités peu féeriques, l'avenir nous le dira... ou pas !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience